La circulation inter-files

Bien que très utilisée par les conducteurs de deux-roues, la circulation inter-files n’est pas apprise dans les autos-écoles. Et pour cause, d’après le code de la route cette pratique strictement interdite en France.

deux-roues motorise en circulation interfiles

Tout savoir sur la circulation inter-files

Le terme de circulation inter-files désigne le fait de circuler entre deux files de véhicules. Les dimensions des automobiles et des camions ne leur permettent pas de rouler ainsi, sauf lorsqu’il s’agit de véhicules prioritaires. Aussi, ce sont majoritairement les deux-roues qui emploient la circulation inter-files pour faire face aux ralentissements et aux embouteillages. Après plusieurs années d’échange entre les différents acteurs de la sécurité routière, une expérimentation a été mise en place dans plusieurs départements. Celle-ci est très encadrée et doit permettre de déterminer si cette pratique représente un gain ou une source supplémentaire danger pour les usagers.

🚦 Consultez la définition complète de la circulation inter-files 🚦

C'est pour cette raison que tous les usagers à deux-roues motorisés doivent circuler avec les feux de croisement allumés. Cela permet aux autres usagers de mieux les détecter.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Fin de l'expérimentation de la circulation inter-files

Entre le 1er février 2016 et le 31 janvier 2021, huit départements d’Ile-de-France ainsi que les Bouches-du-Rhône, la Gironde et le Rhône ont autorisé à titre expérimental la circulation interfiles. Ces derniers avaient été sélectionnés car ils sont particulièrement sujets aux embouteillages. Mais suite aux résultats décevants obtenus dans le cadre de cette expérimentation, qui a notamment vu les accidents impliquant des deux-roues motorisés augmenter de 12% dans les zones test, la Délégation Interministérielle à la Sécurité Routière a rappelé l'interdiction associée à cette pratique, et ceci jusqu'à ce qu'une nouvelle expérimentation mieux encadrée soit mise en place.

Moto faisant de la circulation interfiles dans un bouchon

Les sanctions

Dans les zones où l’expérimentation sera menée, le non-respect des règles de circulation inter-files sera considérée comme une infraction.

Dans le cas d’un excès de vitesse au-delà de la vitesse maximale autorisée, c’est une amende forfaitaire, dont le montant varie entre 135 euros et 1500 euros, ainsi qu’un retrait de 1 à 6 points qui seront adressés au conducteur. D’ailleurs, même une vitesse excessive pourra être sanctionnée en tenant compte des circonstances. De plus, le fait de ne pas respecter la distance de sécurité, de dépasser par la droite ou de changer de voie sans utiliser le clignotant entraînera une amende forfaitaire de 135 euros ainsi qu’un retrait de 3 points.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Durant cette expérimentation, les autres usagers de la route devront également adapter leur comportement. En effet, ils devront laisser des espaces suffisant aux deux-roues afin qu’ils puissent circuler entre les files en toute sécurité. De nombreux contrôles visuels et l’utilisation systématique des clignotants seront nécessaires pour limiter les risques de collision.