Apprendre à conduire avec un simulateur

Il est naturel que les organismes de formation au Code de la route et ceux proposant la formation à la conduite recherchent constamment de nouvelles méthodes d’apprentissage à destination de leurs candidats. Cette recherche passe notamment par la proposition de solutions innovantes qui relancent l’intérêt pour un apprentissage ludique et sécurisé, comme le fait l’utilisation d’un simulateur de conduite. En effet, ces simulateurs ont l'avantage de proposer une expérience de la conduite en temps réel et avec des instruments réalistes, mais le tout dans un environnement totalement sécuritaire pour le candidat.

Photographie montrant une jeune femme s’entraînant à la conduite grâce à un simulateur

Une simulation de la conduite en temps réel

Un simulateur de conduite permet aux apprentis conducteurs de découvrir les gestes essentiels permettant conduire en toute sécurité. Cet outil permet également aux candidats de se perfectionner sur certains aspects précis de la conduite. Le fait d'apprendre la conduite sur un simulateur représente également un environnement rassurant pour l’élève, qui pourra ainsi tester de nouvelles façons de réaliser certains mouvements ou certaines manoeuvres sans jamais prendre le risque de causer un accident ou de blesser d'autres usagers de la route.

Cependant, la conduite sur un simulateur, même dans le cadre de la formation à l'examen du permis de conduire, ne remplace absolument pas les situations de conduite réelles. L’apprentissage dans un environnement en extérieur est indispensable, notamment apprendre à contrôler son stress, ainsi que lors de l'apprentissage de la gestion des imprévus. Apprendre à conduire et préparer l’examen du permis B ne se résume pas simplement à la maîtrise des manœuvres. En effet, les leçons de conduite réalisées en situation réelle se basent notamment sur les attitudes à adopter pour partager la route en toute sécurité avec les autres usagers, qu'il s'agisse d'autres véhicules ou d'usagers vulnérables.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Une utilisation simulée du volant, du pédalier, ...

La conduite simulée sur ce genre d’appareils a comme principal intérêt de ne représenter aucun risque pour les élèves et les autres usagers de la route. Les simulateurs de conduite sont, le plus souvent, composés d’un siège muni d’une ceinture, d'un pédalier, d’un levier de vitesses et de tous les éléments qu'il est habituellement possible de retrouver dans l'habitacle, et notamment sur le tableau de bord. Pour être réaliste, l’expérience doit être la plus immersive possible, et doit donc se rapprocher le plus possible de la conduite dans un véritable automobile.

Instructeur donnant des directives à une candidate s'entraînant sur un simulateur à la conduite

L’importance du type de simulateur

Plus le simulateur de la conduite est complet et plus il permettra un apprentissage de la conduite performant et abouti. L'objectif de ces outils est principalement d’offrir aux élèves un environnement et une expérience se rapprochant le plus de l’habitacle d’une voiture, tout en étant sécuritaire et encadrée grâce à la présence de moniteurs.

La qualité d’un simulateur ne dépend pas seulement de son équipement physique lui permettant de reproduire les différents éléments intérieurs d’une automobile, mais elle dépend également de la partie logicielle. En effet, c'est la richesse des situations gérées par le simulateur qui va permettre un apprentissage plus abouti de la conduite pour le candidat au permis de conduire. Il faut donc que le simulateur soit équipé de scénarios extrêmement divers, que ce soit par rapport à l’état du trafic, à la présence d’autres types d’usagers (piétons, cyclistes, etc.), ou encore au niveau des conditions climatiques. Les consignes de conduite ainsi que la manière dont va répondre le véhicule aux commandes seront alors différentes, tout en suivant le comportement d'une véritable automobile si la situation simulée devait arriver dans le cadre d'une leçon de conduite classique. En effet, un candidat ne conduira jamais de la même manière s’il subit un fort vent de côté que durant une journée pluvieuse.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Si un élève choisit d’utiliser ou de tester un appareil de simulation de conduite durant sa période d'apprentissage, il doit veiller à le faire toujours en complément de leçons réelles avec un instructeur car, malgré le perfectionnement de ce type de technologies, il est essentiel pour tous les candidats d’être capable de gérer les événements imprévisibles lors de l’examen.

Les élèves sont également jugés sur leurs capacités à répondre correctement aux stimulations de leur environnement, pour apporter une expérience de conduite sécuritaire.

En complément, il existe également des jeux vidéo permettant de revoir ou de découvrir des aspects spécifiques de la conduite. Même s'il s'agit généralement de programmes beaucoup moins complexes que ce qu’il est possible de trouver sur un simulateur de conduite, cela reste un procédé intéressant au sens où il offre au candidat une variation des méthodes d’apprentissage. En variant les techniques de formation, les élèves augmentent également leurs capacités à retenir de nouveaux acquis et à les réutiliser dans le cadre d'une situation de conduite réelle.

Photographie d'une conductrice réalisant un demi-tour