L'effet et les dangers de la tache aveugle sur les deux roues

La conduite est une activité complexe qui nécessite non seulement un ensemble de connaissances théoriques et pratiques essentielles afin de ne pas représenter un danger pour les autres usagers de la route, mais qui demande également de faire appel à certains sens, qui ne sont malheureusement pas exempt de défauts. Connaître les effets de certaines imperfections des sens, comme la “tache aveugle”, est essentiel pour tous les candidats souhaitant passer leur permis A.

motard montrant ses yeux

Qu’est-ce que le point aveugle et quel est son impact sur la vision de l’usager?

Lorsque des usagers conduisent sur le territoire routier français, ils doivent utiliser leurs sens pour pouvoir recueillir les différentes informations leur permettant de s’assurer qu’ils conduisent dans le respect des règles établies par le code de la route. Parmi les sens les plus sollicités lors d’une session de conduite, il est nécessaire de souligner l’importance de l’ouïe, qui permet à l’usager de recueillir des informations auditives, mais surtout la vision. En effet, c’est principalement la vision qui permet à l’usager de se diriger et maintenir son attention face à son environnement en éveil constant.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Mais si les automobilistes, les motocyclistes et les autres usagers se reposent énormément sur leur vision lorsqu’ils conduisent, celle-ci n’est pas exempte de défauts. Certains de ces défauts, comme le “point aveugle” aussi connu comme la “tache aveugle”, peuvent représenter un danger pour tous les conducteurs.

Le “point aveugle” correspond à une région de la rétine, située à la jointure entre cette même rétine et le nerf optique de l’usager. La spécificité de cette jointure est qu’elle ne comporte aucun photorécepteur. Il s’agit donc d’une zone aveugle, qui ne peut recueillir et traiter aucune information visuelle.

point aveugle d'un oeil humain (point clair à droite)

Pourquoi le “point aveugle” peut devenir un danger ?

Dans la plupart des situations, les conducteurs de véhicules motorisés utilisent leur vision binoculaire, c’est-à-dire captée par leurs deux yeux en même temps, pour obtenir des informations visuelles. Grâce à cela, chaque œil peut combler les manques de l’autre grâce aux informations visuelles qu’il a recueilli, ce qui permet à chaque usager de bénéficier d’une vision complète, sans zones aveugles, lorsqu’ils regardent la route avec leurs deux yeux.

Cependant, lorsqu’un conducteur tourne la tête pour obtenir rapidement de nouvelles informations, celui-ci n’utilise alors plus qu’un seul œil, ce que l’on appelle la vision monoculaire, pour rechercher des informations visuelles. N’ayant plus de deuxième œil pour combler les lacunes du premier avec de nouvelles informations visuelles, c’est le cerveau de l’usager qui va combler l’absence avec des informations visuelles tirées de l’environnement. Or, si ces informations complètent suffisamment bien l’absence d’informations pour imiter l’environnement, le cerveau de l’usager ne peut pas ajouter un véhicule qu’il ne voit pas. Il arrive donc qu’un automobiliste ou qu’un motard ne perçoive pas un véhicule pourtant bien présent à cause de ce point aveugle.

Passagère moto avec son casque

Quels dangers pour les deux-roues ?

Si les motocyclistes font partie des types d’usagers les plus vulnérables, c’est qu’ils sont soumis à de nombreux risques, notamment à cause de ce point aveugle.

Du point de vue du motocycliste

Lorsqu’un motard circule sur les routes, il doit régulièrement prendre des informations visuelles pour assurer sa sécurité, notamment lorsqu’il circule en inter-files. Il utilise alors sa vision monoculaire pour obtenir des informations, et son œil peut occulter certains éléments comme des morceaux de véhicules, des remorques, etc … qui pourraient constituer un obstacle si le motard souhaite dépasser ou se rabattre alors qu’il n’a pas été en mesure de voir ces obstacles présentés dans le Code de la route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Du point de vue de l’automobiliste

Si les effets de la tache aveugle sont les mêmes chez les automobilistes que chez les motards, les conséquences d’une omission due au point aveugle chez un automobiliste peuvent être bien plus graves que chez un motard. Parce qu’il est plus volumineux et mieux protégé dans son véhicule, un automobiliste peut représenter un danger accru pour les usagers plus vulnérables, comme les motards. Ainsi, si un conducteur s’approche d’un croisement, il peut très bien avancer après avoir effectué des prises d’informations rapides de chaque côté et entrer en collision avec un motocycliste qui aurait été totalement caché par le point aveugle de sa vision.

Nos villes couvertes par la conduite :