Risques et sécurité à moto

Si seulement 2% des usagers de la route sont des motards, ils représentent néanmoins 31% des blessés et 32% des hospitalisations. Moins bien protégés que les automobilistes, ces usagers s’exposent à de nombreux risques chaque fois qu’ils circulent sur leur deux-roue. Cependant, en suivant la réglementation et en adoptant certaines recommandations dispensées lors de leur passage du permis de conduire, les motards peuvent rouler de façon bien plus sécurisée.

Photographie montrant un motard circulant en ville par temps de pluie

Risques pour les motards selon la sécurité routière

D’après les chiffres de la sécurité routière, près de 7 motards sur 10 sont déjà tombés sur la route. Plus de 13.000 motards ont été blessés et 625 ont été tués en 2014 sur les routes françaises, car leur mode de déplacement les rend bien plus vulnérables aux chocs comme aux aléas des intempéries.

La circulation interfiles des deux-roues

Le terme “circulation interfiles” désigne le fait, pour les deux-roues, de circuler sur une route entre deux files de circulation, généralement au niveau des lignes discontinues, et le plus souvent sur les routes comprenant deux voies ou plus dans un même sens de circulation.

Or, si de très nombreux motards pratiquent la circulation interfiles, très peu en connaissent les nouvelles règles, définies par décret le 23 décembre 2015 et testées dans 11 départements. Ce décret stipule que la circulation interfiles est limitée à 50 km/h sur les voies dont la vitesse maximale autorisée est de 70 km/h ou plus. La circulation interfiles est donc réservée aux cas de forte affluence routière avec réduction de la vitesse globale du trafic à moins de 50 km/h.

De plus, il est interdit aux usagers conduisant en interfiles de dépasser un autre conducteur de deux-roues circulant devant lui entre deux rangées de voitures. Lorsqu’il conduit en interfiles, l’usager doit absolument se trouver entre les deux voies les plus à gauche, le tout en respectant les règles essentielles de sécurité comme la prise d’informations visuelles ou les distances de sécurité.

Enfin, l’usager doit reprendre sa place dans le flot de la circulation une fois que la circulation reprend sa vitesse normale.

Photographie représentant une moto et des équipements de sécurités abandonnés sur la route suite à un accident de la circulation

Assurer la sécurité des motards

Pour s’assurer qu’ils ne courent aucun danger sur les routes, les motards doivent absolument prendre en compte différents éléments relatifs à la législation et au savoir-vivre sur les voies. Ils doivent non seulement porter des équipements de sécurité spécialement conçus pour eux chaque fois qu’ils prennent la route, mais ils doivent également adapter leur comportement routier aux autres usagers, qui doivent également adapter leur comportement routier en présence de motards sur les voies.

Comportements sur la route

De nombreux motards circulant sur les routes ne respectent pas les règles établies par le code de la route. Ils roulent parfois beaucoup plus vite que la limite de vitesse autorisée, peuvent être mal placés sur la chaussée ou choisissent de dépasser des automobilistes par la droite, ce qui peut s’avérer très dangereux.

Les automobilistes, quant à eux, peuvent à tout moment rencontrer des motards ou tout autre usager circulant à deux-roues. Un comportement respectueux des deux-roues et de leurs habitudes de conduite passe notamment par des contrôles visuels réguliers, ainsi que par l’utilisation des feux clignotants avant chaque changement de file. De plus, les automobilistes doivent s’assurer de laisser de la place aux deux-roues circulant en interfiles.

Photographie représentant un casque de sécurité pour motard sur une moto

Équipements de sécurité

Pour garantir leur propre sécurité et leur intégrité physique au mieux des besoins générés par l’absence d’habitacle, les usagers circulant en deux-roues, qu’il s’agisse de conducteurs de scooters ou de motos, doivent absolument acheter et porter des équipements de sécurité.

Si certains équipements, comme le casque de protection, les gants, ou encore la présence d’un gilet jaune sont obligatoires, d’autres équipements, comme les blousons, pantalons et bottes en cuir ou en Gore-tex ne sont pas obligatoires, même si leur port est fortement recommandé.

Découvrez nos offres dans votre département

Il suffit de créer un compte Ornikar gratuitement.

J’ai déjà un compte

Risques et sécurité à moto : Envie dʼen savoir plus ?

Nos articles du permis de conduire