La distance de freinage des deux-roues motorisés

Comme les automobilistes, les usagers titulaires du permis moto peuvent être amenés à devoir réaliser un freinage d’urgence pour rester maître de leur véhicule et éviter une collision. Mais, de par la différence structurelle entre les véhicules à deux roues et à quatre roues, les motards ne sont pas soumis à la même distance de freinage ni aux mêmes risques que les automobilistes.

Casque de moto et traces de freinage

Quelle est la différence entre la distance de freinage des deux roues et des automobiles ?

En mars 2016, le CEREMA et l’UTAC-CERAM ont conduit une étude visant à vérifier s’il existe une différence de distance de freinage entre les deux roues motorisés et les automobiles à vitesse égale. Grâce à cette étude, les scientifiques ont pu prouver que, contrairement aux idées reçues, la distance de freinage des motos et des autres deux roues motorisés est supérieure à celle des automobiles à vitesse égale.

🚦 Consultez la définition complète de la distance de freinage 🚦

En effet, à vitesse égale, la distance de freinage des deux roues à 50 km/h est de 20 mètres, contre 17 mètres pour les automobiles, soit une différence de 3 mètres. Lorsque les véhicules roulent à 90 km/h, leur distance de freinage passe à 43,5 mètres pour les voitures, et 51 mètres pour les deux roues, soit 7,5 mètres de plus à parcourir.

Schéma ajoutant le temps de réaction à la distance de freinage.

Petit rappel :

La distance d’arrêt est le résultat de l’addition du temps de réaction et de la distance de freinage. Pour que ce calcul soit complet, il faut donc ajouter un temps de réaction équivalant à 1 seconde pour chacun des véhicules, ce qui porte la distance d'arrêt de ces usagers à 90 km/h à 78 mètres pour les automobiles et à 85 mètres pour les deux roues motorisés.

🚦 Consultez la définition complète de la distance d’arrêt 🚦

Entraînement au permis moto sous la pluie

Freinage et risques de chute à moto

Si la distance de freinage rallongée par rapport à celle des automobiles peut représenter un réel danger pour les motards, elle n’est pas le seul danger se dressant sur son chemin. En effet, lorsqu’ils se retrouvent dans une situation nécessitant un freinage d’urgence, près d’un conducteur de deux roues motorisés sur cinq chute sur la voie de circulation.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Ce phénomène est dû à la différence de force de freinage entre les freins avant et arrière du véhicule. Les freins avant d’une moto comptent pour 70 % de la puissance de freinage délivrée, contre 30 % par les freins arrière. À cause de cette différence de puissance de freinage, les usagers peuvent se retrouver en état de déséquilibre, et peuvent chuter sur la chaussée, quelle que soit leur expérience en tant que conducteur de motos.

Nos villes couvertes par la conduite :