L’épreuve en circulation du permis moto

L’épreuve en circulation du permis moto intervient après l’obtention de l’examen de théorie général et la validation de l’épreuve de plateau. Elle permet à l’examinateur de valider l’aptitude du candidat à conduire une moto en conditions réelles. Le candidat devra rester concentré, car certaines erreurs peuvent être éliminatoires et donner lieu à la remise d’un certificat d’examen négatif. En cas d’obtention de l’épreuve, ce certificat d’examen fait office de permis provisoire, jusqu’à réception du permis définitif.

Tout savoir sur l’épreuve en circulation du permis moto

Bien que beaucoup moins redoutée par les candidats au permis moto que l’épreuve de plateau et l'épreuve orale portant sur les fiches théoriques du permis moto, l’épreuve en circulation est la dernière étape à valider avant de pouvoir circuler en toute légalité sur un deux-roues. En France, chaque année cela représente plusieurs centaines de milliers candidats qui tentent de décrocher leur permis A1, A2 ou A.

Pour y parvenir, chaque candidat doit réaliser un parcours durant lequel il sera guidé à l’aide d’un dispositif de communication audio par un inspecteur circulant dans une voiture en compagnie du moniteur de conduite. Cette mise en pratique permet de valider, ou non, la capacité d’un candidat  à respecter le Code de la route tout en maîtrisant les subtilités liées à la conduite d’une moto.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

D’après le Ministère de l’Intérieur, ce ne sont pas moins de 122 220 candidats qui ont présenté l’épreuve de conduite en circulation du permis moto en 2015, avec un taux de réussite de 90,76 %.

Déroulement de l’épreuve

Qu'il s'agisse du permis A, du permis A1 ou du permis A2, l’épreuve en circulation du permis moto est réalisée sur un parcours improvisé qui mêle généralement la conduite en agglomération ainsi que sur les autres types de voies comme l’autoroute ou encore les routes de montagnes. Durant au moins une demi-heure, le candidat devrait suivre les consignes, qui lui seront transmises par l’inspecteur, sauf si celles-ci sont contraires à la signalisation. En effet, certaines instructions peuvent être des pièges qui lui sont tendus pour vérifier le niveau de concentration et la bonne maîtrise des notions théoriques.

Erreurs éliminatoires

En plus d'adopter une conduite dynamique, le candidat devra particulièrement veiller à ne pas commettre l’une de ces différentes erreurs éliminatoires  :

  • ne pas respecter les priorités
  • franchir ou dépasser une ligne continue
  • circuler en sens interdit
  • ne pas respecter les limitations de vitesse
  • ne pas respecter l’arrêt obligation à un stop ou à lorsqu’un feu tricolore est orange ou rouge

Après l’examen

Une fois l’épreuve terminée, le candidat devra se garer afin de permettre à l’inspecteur de lui remettre le certificat d’examen. Ce document est complété durant l’épreuve et permet de dresser le bilan qui fait office d’évaluation du candidat. Si celui-ci a réussi, il devra mettre en place les formalités pour demander la création de son permis de conduire, mais il pourra conduire pendant 2 mois grâce à ce permis provisoire.

Dans le cas contraire, il devra attendre au moins 48 h avant de pouvoir se présenter à nouveau à l’épreuve s’il s’agit de son premier échec. En effet, si ce n’est pas la première fois, il devra patienter au moins un mois avant de pouvoir à l’épreuve en circulation.

Après 5 tentatives sans succès à l’épreuve en circulation du permis moto, le candidat sera dans l’obligation de repasser l’examen du Code ainsi que l’épreuve du plateau. Une fois qu’il les aura validés, il pourra une nouvelle fois s’inscrire à l’épreuve de circulation afin d’obtenir de manière définitive son permis moto. Aussi, il est essentiel de bien maîtriser les notions théoriques et pratiques avant de s’inscrire à l’examen de validation final et ce, peu importe le permis de conduire, dont il est question.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Prix du permis moto

Passer son permis moto représente le plus souvent un investissement important pour les usagers souhaitant pouvoir conduire les deux-roues motorisés de leurs rêves. heureusement, il existe différentes astuces permettant de faire baisser le prix du permis moto, comme passer son code de la route avec une auto-école en ligne, financer son permis moto grâce au permis à 1€ par jour, ou encore bien choisir ses équipements de protection.

Nos villes couvertes par la conduite :