Le permis C1

La plupart des titulaires du permis B connaissent bien le permis C, mais un peu moins le permis C1. Tout simplement parce que celui-ci permet de conduire des véhicules intermédiaires, qui ne sont ni des voitures ni des poids lourds. Les candidats ne pourront s’y inscrire que sous certaines conditions, sauf s’ils suivent une formation professionnelle de conducteur, et ce, peu importe le niveau du diplôme visé. L’examen pratique de ce type de permis spécifique est composé d’une épreuve hors circulation et d’une épreuve en circulation durant lesquelles les candidats doivent être accompagnés d’une personne titulaire du permis C1. La durée de validité de cette catégorie de permis de conduire varie entre 1 an et 5 ans en fonction de l’âge du titulaire et sa prolongation est soumise à un contrôle médical.

Tout savoir sur le permis C1

Alors que le permis B est nécessaire pour conduire un véhicule dont le PTAC est inférieur à 3,5 tonnes, que le permis C est nécessaire pour conduire un véhicule dont le PTAC est supérieur à 7 tonnes, le permis C1 permet quant à lui de circuler au volant d’un véhicule dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur à 7 tonnes. Généralement, les minibus de transport dotés de 8 places assises et certains utilitaires de transport de marchandises entrent dans cette catégorie de véhicule. Enfin, il est également possible d’y atteler une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.

🚦 Consultez la définition complète du PTAC 🚦

Sous quelles conditions peut-on passer le permis C1 ?

En France, trois conditions doivent être respectées pour pouvoir passer le permis C1  :

Néanmoins, la condition de limite d’âge est assouplie pour les candidats qui suivent une formation professionnelle de conducteur. Cela concerne aussi bien les CAP que les baccalauréats professionnels, les titres professionnels et les FIMO. Les candidats, qui ne disposent pas de la nationalité française devront obligatoirement vivre en France depuis 6 mois au moins et être détenteurs d’un titre de séjour valide.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Comment se déroule l’examen pratique du permis C1 ?

Si l’épreuve théorique générale (ETG) est la même pour toutes les catégories de permis de conduire qui sont délivrées en France, l’épreuve pratique n’est pas la même. En ce qui concerne le permis C1, elle se compose des deux épreuves suivantes  :

  • L’épreuve hors circulation dont l’objectif est de vérifier les connaissances des candidats au sujet de réglementation des transports, de sécurité liée au chargement, de mécanique. Ils disposent d’une demi-heure environ pour répondre à une interrogation écrite, à un test sur les vérifications courantes de sécurité ainsi qu’à un exercice de maniabilité. Pour pouvoir passer l’épreuve de circulation, il est nécessaire d’être admis à cette épreuve grâce à un score d’au moins 13 points.
  • L’épreuve en circulation dure environ 60 minutes et elle permet à l’inspecteur du permis de conduire d’évaluer le candidat durant un itinéraire. Son aptitude à la conduite est évaluée dans le détail, et il devra obtenir un score d’au minimum 17 points pour obtenir son permis C1.

Quelle est la durée de validité de cette catégorie de permis de conduire ?

En France, la durée de validité du permis C1 varie en fonction de l’âge du conducteur  :

  • Pour les conducteurs de moins de 55 ans, sa validité est de cinq ans,
  • Pour les conducteurs de 55 à 60 ans, sa validité est de cinq ans jusqu’à la date anniversaire de leurs 60 ans,
  • Pour les conducteurs de 60 à 76 ans, sa validité est de deux ans jusqu’à la date anniversaire de leurs 76 ans,
  • Pour les conducteurs de plus de 76 ans, sa validité est d’un an.

Dans tous les cas, le renouvellement de cette catégorie de permis de conduire est soumis à un contrôle médical.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Les candidats qui seront dans l’obligation de repasser le code auront droit à 5 tentatives pour passer les épreuves pratiques du permis C1, dans un délai maximum de 3 ans. Attention, peu importe qu’il s’agisse d’un échec à l’épreuve HC ou à l’épreuve CIR, cela est décompté comme une tentative. En cas de réussite, le nouveau titulaire du permis C1 devra se rendre sur le site de la sécurité routière pour télécharger son certificat d’examen du permis de conduire (CEPC), car celui-ci tient lieu de permis de conduire provisoire, en attendant la création du permis définitif. Ce document devra systématiquement être accompagné d’une pièce d’identité lors d’éventuels contrôles routiers. Par contre, il n’est valable qu’en France pour une durée de 4 mois à compter de la date d’examen.

Nos villes couvertes par la conduite :