La vigilance et les distractions au volant

S’il est connu qu’un usager en pleine session de conduite doit absolument être maître de son véhicule, il existe certaines situations, listées dans le code de la route, qui peuvent gêner le conducteur et baisser sa vigilance. Ces préoccupations, qui peuvent impacter grandement le comportement de l’automobiliste, peuvent parfois aller jusqu’à provoquer un accident.

Automobiliste distrait par son enfant

Qu’est-ce que la vigilance ?

La vigilance peut être définie comme la capacité d’un individu à pouvoir garder le contrôle de son véhicule et à réagir à tout événement imprévu pouvant se passer pendant qu’il est au volant. Cela veut dire que l’usager doit être capable de rester concentré sur sa conduite et ne doit détourner à aucun moment sa pensée de la route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quels sont les états et les actions pouvant nuire à la vigilance de l’usager ?

Différents états et différentes actions sont généralement à même d’impacter négativement la vigilance de l’automobiliste, et peuvent présenter un risque pour lui, ses passagers ainsi que les autres usagers.

La monotonie

Lorsqu’un usager conduit dans un environnement qui ne change pas, que ce soit au niveau de la météo, de la diversité du paysage ou des reliefs, et qui ne le stimule pas, une certaine monotonie peut s’installer dans son esprit.

La routine

Il peut arriver qu’un conducteur circulant quotidiennement le long d’un même trajet se mette à relâcher, consciemment ou non, son attention. Ce type de comportement peut s’avérer très dangereux car, même si l’automobiliste connaît en théorie le chemin qu’il emprunte, il n’en reste pas moins confronté à tout un ensemble d’usagers pouvant avoir un comportement inattendu ou dangereux, que l’automobiliste risque de ne pas percevoir à temps.

Sous le coup d’émotions trop fortes

Quand il roule en étant sous le coup d’une émotion parfois trop forte, comme une joie, une tristesse ou une colère extrême, l’usager n’est plus concentré sur sa conduite et prend le risque de provoquer un accident.

Les distractions

Enfin, les distractions peuvent également empêcher un usager généralement prudent de rester entièrement concentré sur sa conduite. On entend par distraction l’ensemble des actions et des activités extérieures empêchant un usager de se concentrer. Lorsqu’un conducteur est soumis à ces distractions, il existe alors un risque très important pour qu’il ne perçoive pas un danger et qu’il ne puisse pas réagir à temps afin d’éviter un drame.

Usager de la route ebloui derriere son pare-brise

Quelles sont les formes de distractions les plus souvent rencontrées ?

La distraction au volant est un phénomène qui se rencontre de plus en plus souvent sur les routes. Cela est dû au fait que toujours plus d’éléments extérieurs viennent régulièrement déranger l’usager durant sa session de conduite. Parmi les principales causes de distractions sur les routes, il est possible de lister :

  • manipuler de manière excessive le son de l'autoradio
  • utiliser son téléphone, que ce soit pour recevoir des appels ou des SMS
  • manger ou boire
  • se maquiller ou de se raser
  • fumer
  • s’occuper d’enfants attachés à l’arrière du véhicule
  • discuter avec un passager
  • chercher un objet dans la boîte à gants

Toutes ces activités peuvent donc accaparer l’esprit de l’automobiliste, qui risque alors de ne plus être concentré sur sa conduite.

Automobiliste tenant un cafe et un telephone

Comment lutter contre les distractions au volant ?

Il est possible de lutter contre les distractions en étant au volant. Cela passe par la prise de certains réflexes, comme le fait de ne pas répondre au téléphone en étant au volant et, si possible, de ne pas le garder près de soi.

S’il doit manger, boire, fumer ou s’il doit absolument répondre au téléphone, il est conseillé à l’usager de s’arrêter afin de gérer pleinement cette activité, et pouvoir ensuite reprendre la route en étant plus serein et plus concentré.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Enfin, il est conseillé aux automobilistes utilisant un GPS de ne pas rester concentré sur l’écran, mais de prêter une plus grande attention aux instructions orales émises par le système.

Nos villes couvertes par la conduite :