Les miroirs de surveillance

Lorsque des conducteurs circulent sur la chaussée et qu’ils approchent d’une intersection, il arrive qu’ils ne puissent pas voir ce qui se passe le long des autres voies menant à ces intersections. Or, le code de la route définit clairement la nécessité pour les usagers d'obtenir un maximum d’informations grâce à leur vue avant de commencer à agir. C’est pour pallier ces situations qu’ont été mis en place les miroirs de surveillance.

Miroirs de surveillance : définition

Les miroirs de surveillance routière sont des éléments d'aménagement verticaux de la voirie dont la principale fonction est de montrer aux conducteurs s’approchant d’une intersection, malgré que la disposition de la voie rende la visibilité difficile, les autres usagers arrivant sur l’intersection.

Il permet donc à chaque usager d’anticiper l’approche d’un autre conducteur malgré le manque de visibilité, et réduit donc les risques de collisions frontales dans ces zones où la visibilité n’est pas optimale.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Miroirs de surveillance : réglementation

Toute la réglementation autour des miroirs de surveillance routière est définie dans l’article 14 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière.

Installation en agglomération

La réglementation stipule qu’aucun miroir de surveillance ne peut être installé en dehors d’une agglomération, et que son ajout ne doit être envisagé que si la situation de mauvaise visibilité ne peut pas être modifiée grâce à des travaux d’aménagement de la chaussée.

Pour pouvoir être installé sur une voie de circulation, les miroirs de surveillance doivent être posés sur une voie comptant au moins un panneau “STOP” et sa signalisation horizontale. Les miroirs doivent, de plus, être installés à moins de 15 mètres et à plus de 2,30 mètres de la ligne d’arrêt du “STOP”.

Enfin, la limitation maximum de vitesse de la voie prioritaire débouchant sur une intersection comprenant un miroir de surveillance ne doit pas être supérieure à 60 km/h.

Miroir de surveillance positionne a une intersection

Caractéristiques des miroirs de surveillance

Pour pouvoir être considérés comme réglementaires, les miroirs de surveillance doivent respecter certaines normes de conception.

Ces miroirs en eux-même peuvent être de forme soit carrée, soit circulaire. Cependant, le fond apposé derrière le miroir de surveillance doit obligatoirement être constitué d’une trame rayée de bandes noires de 5 cm de largeur placées en diagonale, et doit être d’une forme opposée à celle du miroir. Ainsi, si le miroir est rond, il doit être inclus sur un fond carré, mais s’il est carré, il doit être posé sur un fond rond.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !