Les sections de routes à faible visibilité

On considère généralement que 90% des informations utilisées par les usagers de la route dans le cadre de la conduite de leur véhicule passent par la vue. Partant de ce constat, il est aisé de comprendre en quoi des routes ou des sections de routes dangereuses sont susceptibles de gêner la bonne expérience de conduite des usagers. Il est donc nécessaire que les usagers connaissent quelles sont les configurations de routes à faible visibilité qu’ils pourraient rencontrer, ainsi que les actions pouvant être mises en place afin de réduire les risques pour les conducteurs au niveau de ces sections de routes.

AU SOMMAIRE :

Route de montagne sinueuse illuminee de nuit

Qu’est-ce qu’une section de route à faible visibilité ?

La visibilité peut être définie comme la possibilité physique pour un usager de la route de percevoir visuellement les autres usagers de la route, ou bien les éléments de signalisation et aménagements routiers qui se trouvent devant lui.

Lorsqu'une voie de circulation ou une partie de celle-ci ne permet pas aux conducteurs de percevoir convenablement l’ensemble des éléments qui pourraient impliquer un danger, alors la section de route en question est considérée comme étant une voie à faible visibilité.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelles sont les différentes configurations de routes susceptibles de gêner la visibilité des usagers ?

Les usagers de la route peuvent être amenés à rencontrer un certain nombre de voies de circulation dont la configuration peut gêner leur visibilité, comme des routes étroites et sinueuses, des débouchés de voies masqués, des sommets de côtes ou des aménagements inadéquats.

Routes étroites et sinueuses

Lorsque des usagers de la route entendent parler de voies de circulation à faible visibilité, ils pensent généralement aux routes étroites et sinueuses. Ces voies particulières, situées principalement en montagne, sont caractérisées par une faible largeur, ainsi qu’un tracé comportant un très grand nombre de virages

Route sinueuse sous la neige

Débouché de voie, intersections ou d’accès à une habitation 

Il n’est pas rare que les usagers de la route soient amenés à croiser des débouchés de voies ou d’accès menant à des habitations implantées en dehors des agglomérations. Cependant, certaines de ces voies peuvent être implantées d’une manière rendant difficile pour les usagers de vérifier visuellement s’ils peuvent s’insérer sur l’axe principal en toute sécurité ou non. Cette configuration peut se retrouver en agglomération dans des ruelles étroites et des intersections étroites, ou bien encore en dehors des agglomérations juste avant certains virages ou certaines zones cachées par de la végétation ou par un fort dénivelé.

Sommets de côtes

Toutes les voies du réseau routier français ne sont pas totalement plates ou linéaires. Il n’est donc pas rare que des usagers se retrouvent à circuler le long de pentes plus ou moins importantes, et qu’ils se retrouvent à se diriger vers le sommet d’une côte. Même lorsque cette côte est implantée en ligne droite, il est impossible pour les usagers de savoir ce qu’ils seront susceptibles de rencontrer en haut de celle-ci. Les conducteurs doivent donc rester extrêmement prudents à l’approche d’un sommet de côte, afin d’éviter de se faire surprendre par des situations dangereuses ou par d’autres usagers imprudents.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Marquage au sol et implantations de certains aménagements

Pour reconnaître facilement une route ouverte à la circulation, les automobilistes et autres conducteurs d’engins motorisés peuvent suivre les différents éléments du marquage au sol ainsi que les aménagements du réseau routier implantés le long des voies, ou du moins en théorie. En effet, il peut arriver le long de certaines voies situées hors agglomération que le marquage au sol se retrouve caché par des feuillages ou des plantations, notamment dans les courbes, voire même que ce marquage se retrouve effacé ou absent. Face à ce type de situation, les usagers de la route ne peuvent pas savoir quand ils devront commencer à suivre la courbe, et pourront alors s’y prendre trop tôt ou trop tard, ce qui se terminera potentiellement par une sortie de route ou une collision.

De même, si la plupart des aménagements situés sur l’accotement ou sur les trottoirs suivent des règles d’implantation précises, le moindre écart peut risquer de gêner les usagers dans leur conduite.

Voie sinueuse avec nouveau marquage et panneaux

Les solutions mises en place pour lutter contre une faible visibilité

Face à des voies de circulation à faible visibilité, les gestionnaires de la voirie peuvent mettre en place tout un éventail de solutions afin de sécuriser le trajet des usagers de la route. Ceci peut passer notamment par un meilleur entretien des voies ou par l’implantation d’aménagements et d’éléments de sécurité destinés à favoriser les déplacements.

Entretien de la voirie

Lorsque les problèmes de visibilité découlent directement de l’entretien de la chaussée, les gestionnaires de la voirie peuvent réaliser certains travaux d’entretien, du déblayage de la végétation gênante à l’application d’une nouvelle couche de peinture sur le marquage au sol.

Entretien d'un accotement routier

Installation d’éléments de signalisation

Les gestionnaires de la voirie peuvent également faire installer le long des voies à faible visibilité différents éléments de signalisation permettant d’avertir les usagers, afin qu’ils puissent mieux anticiper un danger potentiel. Il peut s’agir non seulement de signaux de danger, comme les panneaux de routes étroites et sinueuses, ou bien de miroirs de sécurité routière, afin que les usagers puissent vérifier s’ils ont le temps de s’engager dans une voie de circulation ou non.

Imposer des réductions de vitesse spécifiques

En plus des actions d’entretien et d'installation de signaux le long des voies à faible visibilité, les gestionnaires de la voirie peuvent également mettre en place des réductions ponctuelles plus ou moins importantes de la vitesse maximale autorisée le long de la voie à faible visibilité, afin de réduire les risques ou les conséquences en cas de collisions.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Quels comportements adopter le long d’une route à faible visibilité ?

L’article R413-17 du Code de la route indique que lorsque les conditions optimales de visibilité ne sont pas rencontrées, notamment à l’approche des sommets de côtes, le long de routes étroites ou d’intersections ne permettant pas de bien anticiper les risques, les conducteurs doivent faire preuve de prudence, en réduisant notamment leur vitesse afin d’être capables de s’arrêter dans les meilleures conditions possibles.

Dans ce cas de figure, certains comportements sont strictement interdits. C’est notamment le cas du stationnement, qui n’est pas autorisé au niveau des routes à faible visibilité et est même considéré comme étant un stationnement dangereux.

Nos villes couvertes par la conduite :