Les règles de circulation hors des agglomérations

La conduite hors agglomération est l’une des principales formes de conduite notées lors de l’examen pratique du permis. Comme tout environnement de conduite spécifique, la conduite hors agglomération implique certaines règles adaptées, notamment, à la vitesse à laquelle les usagers peuvent circuler. Découvrez votre niveau avant votre examen théorique en suivant notre entraînement gratuit au code de la route.

Schéma représentant différents créneaux de dépassement ainsi qu'une ligne blanche continue.

La conduite sur route hors agglomération

Limitations de vitesse

Lors de l'examen, l’expert du permis de conduire contrôle les connaissances du candidat sur un parcours hors agglomération. Il peut s’agir d’une route départementale, nationale ou encore d’une voie rapide. Le candidat est alors soumis aux limitations de vitesse des jeunes conducteurs, c'est-à-dire 80km/h sur route, 100km/h sur voie rapide et 110km/h sur autoroute.

Limitation de vitesse sur routes et voies rapides

Dans un premier temps, le candidat doit être certain d'avoir franchi le panneau de signalisation indiquant la fin d'agglomération avant d'accélérer. Dans le doute, il peut continuer à rouler à 50km/h le temps d'en être certain. Après le panneau, il peut essayer d'atteindre la limitation de vitesse maximum autorisée, si les conditions de circulation, les conditions climatiques et la signalisation le permettent.

L'aspirant conducteur doit également surveiller ses trajectoires, anticiper les zones à risques en regardant toujours le plus loin possible devant lui, et si l'occasion se présente, effectuer un dépassement. Il pourra ainsi montrer qu’il est à l'aise lorsqu’il circule à une vitesse soutenue.

Code de la route
10× moins cher !

Il est également important de noter que les élèves n'osent pas toujours enclencher la cinquième vitesse sur route, pensant à tort qu'elle est uniquement réservée à la circulation sur autoroute. Cependant, il est important d’utiliser cette vitesse dès 70km/h,et surtout de la passer avant que l’inspecteur ne le fasse remarquer. Autre avantage, passer la cinquième vitesse permet également de consommer moins de carburant.

Cette partie de l'examen ne dure en moyenne qu'une dizaine de minutes. Il est donc nécessaire pour le candidat de mettre à profit ces précieuses minutes en montrant qu’il est à l’aise devant son volant, mais aussi qu’il est capable de prendre des décisions en situation de conduite.

Causes d’ajournement lors de la conduite hors agglomération :

Lorsqu’ils circulent en dehors des agglomération dans le cadre de leur épreuve pratique, les aspirants conducteurs peuvent, si l’inspecteur le juge nécessaire, voir leur épreuve être ajournée à cause :

  • d’une allure inadaptée
  • d’une mauvaise utilisation du sélecteur de vitesses
  • de mauvaises trajectoires
  • de la portée du regard

La conduite sur autoroute hors agglomération

Limitations de vitesse sur autoroute

Il est fréquent, voire systématique, qu'un parcours autoroutier soit proposé au candidat lors de l’examen pratique. Il est toutefois nécessaire de rappeler que certains centres d'examen n'offrent pas toujours cette possibilité.

Sur autoroute, la vitesse maximale autorisée est de 130km/h pour les automobilistes confirmés, et de 110km/h pour les titulaires d'un permis probatoire.

Limitations de vitesse sur autoroute

Distances de sécurité sur autoroute

Un grand nombre d'accidents sur autoroute est imputable au non-respect des distances de sécurité. Il est donc essentiel que le candidat laisse des espaces suffisamment importants devant lui, à savoir deux traits au minimum, afin de respecter les différentes distances de sécurité.

Calculer la distance de sécurité

Les actions possibles sur autoroute

Insertion sur l'autoroute

L'inspecteur du permis de conduire vérifie les aptitudes du candidat à s’insérer sur une autoroute. Une fois engagé sur la voie d'accélération, il ne doit pas se précipiter, mais doit plutôt effectuer différents contrôles visuels, et doit notamment vérifier son rétroviseur gauche en tournant légèrement la tête. S’il est important de bien marquer le mouvement de la tête lors du contrôle visuel, l’usager ne doit pas en rajouter en se retournant complètement, car cela pourrait entraîner un écart de direction et une intervention de l'inspecteur, avec pour conséquence fâcheuse l'ajournement de l’épreuve.

une jonction d'autoroute

Une fois inséré, l’apprenti conducteur doit analyser correctement les conditions de circulation et enclencher sa cinquième vitesse en essayant de se rapprocher de la vitesse maximum autorisée, c'est-à-dire 110km/h.

Sortie sur l'autoroute

La sortie d'autoroute que doit suivre le candidat lui est indiquée à l'avance par l’inspecteur. Il ne doit donc pas s’inquiéter car il a largement le temps de réagir et de préparer sa sortie correctement. Il doit cependant veiller à bien suivre la signalisation indiquée en regardant loin devant lui, de faire une lecture précise des panneaux de façon à ne pas se tromper de direction. Enfin, si le candidat fait une erreur, celle-ci n'entraînera pas forcément l'ajournement de l’épreuve, car une deuxième chance pourra lui être proposée.

Un panneau de dernier appel de sortie d'autoroute avec affectation des voies.

Dépassement hors agglomération

Les candidats peuvent effectuer un dépassement si une occasion réelle se présente à eux.

Dans ce cas précis, ils ne doivent surtout pas hésiter et ne doivent pas attendre que l’inspecteur les invite à effectuer la manœuvre.

Dépasser un véhicule sans problèmes

Trop d'élèves n'entreprennent pas le dépassement qui s'impose le jour de l’examen. Il est donc nécessaire que chaque aspirant conducteur prenne des initiatives dans ce sens afin de se démarquer en bien des autres candidats au permis de conduire.

Code de la route
10× moins cher !