Reconnaître si l’on circule en agglomération ou hors agglomération

Lorsque les usagers de la route circulent le long du réseau routier français, ils peuvent se retrouver dans de nombreux types de voies, qui appartiennent toutes à deux catégories de voies bien distinctes : les routes en agglomération et les routes hors agglomération. S’il n’est pas toujours évident pour les usagers de la route de savoir sur quel type de voie ils circulent, les automobilistes peuvent cependant compter sur différents éléments spécifiques qui les aideront à adapter leur comportement de conduite, et notamment sur les panneaux de signalisation.

Route communale desservant un village

Circuler parmi des habitations et autres bâtiments

L’une des méthodes les plus simples pour savoir si un usager de la route circule dans une agglomération ou en dehors d’une agglomération est de vérifier visuellement si l’usager circule dans un espace entouré d’immeubles bâtis rapprochés destinés à servir de lieu d’habitation, de travail ou à recevoir du public (musée, école, commerces, …). Si le véhicule évolue au milieu d’une telle concentration de bâtiments, il est plus que probable que le conducteur circule dans une agglomération.

🚦 Consultez la définition complète d’une agglomération 🚦

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Circulation dans les villes et les villages

Lorsque l’on parle d’une agglomération, les candidats pensent généralement aux grandes villes comptant plusieurs dizaines de milliers d’habitants, répartis entre un centre urbain animé, des banlieues densément peuplées et une ceinture périurbaine aux diverses habitations et infrastructures plus clairsemées. Cependant, les agglomérations ne se limitent pas à ces seules grandes villes. En effet, même les villages comprenant moins de 3000 habitants sont des agglomérations, et les usagers de la route doivent y appliquer les mêmes règles de circulation.

L’une des méthodes les plus simples pour savoir si un usager circule dans une agglomération ou non est de faire bien attention à la signalisation. En effet, si le réseau routier comprend des panneaux d’entrée d’agglomération, cela signifie que l’usager s’apprête à circuler dans une agglomération.

Panneau d'entree d'agglomeration dans la ville de Chauzon

L’usager de la route devra respecter un certain nombre de règles impliquées par la signalisation, une vitesse maximale autorisée de 50 km/h, réduite à cause de la présence d’usagers vulnérables et de nombreuses intersections, mais aussi, l’interdiction d’utiliser son avertisseur sonore sauf en cas de danger imminent, ou encore le respect d’un intervalle de sécurité d’un mètre lors du dépassement d’un cycliste. Cependant, il ne suffit pas de circuler sur des voies bordées de bâtiments pour rouler dans une agglomération. En effet, il existe une exception à cette règle : les lieux-dits.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Circulation dans un lieu-dit

Les lieux-dits sont des espaces à part de l'aménagement urbain moderne. En effet, il est possible de définir les lieux-dits comme étant des zones géographiques de faible étendue, pouvant comporter des habitations ou non, mais bénéficiant néanmoins d’un nom. Ces espaces spécifiques comportent donc potentiellement des habitations, mais celles-ci ne sont pas suffisamment nombreuses pour être considérées comme faisant partie d’une agglomération à part entière. Ces espaces se retrouvant généralement le long de routes départementales ou nationales sans séparateur central, c’est donc la règle des 80 km/h qui doit théoriquement y être appliquée. Cependant, les lieux-dits peuvent faire l’objet d’un abaissement de la limite maximale de vitesse autorisée. Ainsi, il n’est pas rare de croiser des panneaux d’entrée de lieux-dits accompagnés d’un panneau de limitation de vitesse à 70 km/h, par exemple.

Quelles que soient les limitations en vigueur dans un lieu-dit, les usagers doivent toujours rester extrêmement prudents car des usagers sont susceptibles d’entrer ou de sortir de leur lieu d'habitation, ce qui peut générer des situations à risques.

Panneaux de signalisation communaux du code de la route

Difficultés pour savoir si l’on circule ou non en agglomération

Si les usagers de la route doivent en permanence être attentifs à la signalisation, celle spécifique aux entrées et aux sorties d’agglomération n’est pas toujours implantée dans des espaces permettant une bonne association entre la règle à appliquer et l’environnement de conduite. En effet, si les panneaux de localisation d’entrée et de sortie des agglomérations doivent être installés aux limites de l’agglomération, toutes les zones d’urbanisation ne suivent pas le même schéma, et il arrive parfois que des panneaux d’entrées d’agglomération soient implantés plus d’une centaine de mètres avant que l’usager ne rencontre le premier bâtiment de la commune. Ainsi, si l’usager peut être tenté de ne pas suivre les limitations de vitesse imposées par la présence d’un panneau d’entrée d’agglomération car ils ne peuvent pas encore voir la présence de bâtiments et autres lieux d’habitation, ils devront néanmoins réduire leur vitesse pour circuler à 50 km/h.

Nos villes couvertes par la conduite :