Les lève-vitres des automobiles : fonctionnement et pannes

Lorsqu’ils circulent le long du réseau routier français, il n’est pas rare que les conducteurs ressentent le besoin d’ouvrir les vitres de leur véhicule, afin de bénéficier d’un renouvellement d’air frais dans leur habitacle. Et si ouvrir et fermer les fenêtres des automobiles est possible, c’est grâce aux différents mécanismes de lève-vitre intégrés dans les portières des véhicules, dont le fonctionnement est dorénavant à majorité électrique. Mais ces équipements sont fortement sollicités, au point que des pannes peuvent apparaître, et qui nécessiteront souvent de changer les branchements du lève-vitre, voire le mécanisme en entier.

Petite fille passant la tete a travers la fenetre d'une automobile

Qu’est-ce qu’un mécanisme de lève-vitre ?

Les lève-vitres, aussi nommés “lève-glaces” ou “remonte-glace”, sont des dispositifs mécaniques installés dans les automobiles afin de relever ou d’abaisser les différentes vitres latérales des automobiles et autres véhicules motorisés. Ces éléments peuvent fonctionner manuellement ou être actionné par le biais de petites commandes électriques, en fonction de l’ancienneté du véhicule et de ses équipements.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les lève-vitres manuels

S’il était auparavant iconique et irrémédiablement associé à l’automobile dans l’esprit des usagers de la route, le lève-vitre manuel ainsi que son indémodable manivelle ont très largement décliné à partir des années 1980, au profit des lève-vitres à commandes électriques. De nos jours, seuls quelques modèles low-cost ou proposés en entrée de gamme sont encore équipés de ces dispositifs, qui doivent donc être tournés à la main par les usagers afin d’ouvrir et de fermer les fenêtres.

Les lève-vitres électriques

Si les premiers lève-vitres électriques ont fait leur apparition dans les années 1940, il aura fallu attendre le déclin des lève-vitres à manivelle, s’étalant entre les années 1980 et le début des années 2000, afin que les lève-vitres électriques deviennent véritablement un équipement incontournable des automobiles.

Ces systèmes peuvent fonctionner de deux manières :

  • par câble
  • par ciseaux

Les lève-vitres électriques par câbles comprennent généralement une pièce métallique épaisse accompagnée d’une poulie, et à laquelle est accroché un câble vertical. C’est ce câble qui, une fois actionné par les commandes du lève-vitre, va permettre d’ajuster la position de la glace.

Comme leur nom l’indique, les lève-vitres fonctionnant par ciseaux sont quant à eux formés de pièces d’acier croisées, qui se retrouvent presque à l’horizontale lorsque la fenêtre est baissée, et forment un X lorsqu’elles sont fermées. Ce mécanisme est le même que celui que l’on retrouve lorsque l’on utilise une paire de ciseaux.

Commandes de verrouillage centralise sur une portiere

En plus de ces deux types de fonctionnement, les lève-vitres électriques peuvent bénéficier de deux catégories de commandes électriques :

  • les commandes électriques classiques, qui nécessitent que l’usager garde son doigt appuyé sur la commande pour abaisser ou relever complètement la vitre
  • les commandes électriques séquentielles, qui permettent de relever ou d’abaisser entièrement la vitre après une pression unique sur le bouton

Pannes et réparations des lève-vitres

Comme l’ensemble des éléments mécaniques fortement sollicités dans les automobiles, les lève-vitres électriques peuvent tomber en panne. Les pannes les plus fréquemment rencontrées sur ces mécanismes concernent surtout des faux contacts entre le mécanisme et les commandes, des problèmes liés à l’état des câbles, ou à cause d’engrenages défectueux. Ces différentes pannes se manifestent surtout par des bruits inhabituels ainsi que des ralentissements gênants, et qui peuvent aller jusqu’à une immobilisation complète du mécanisme.

Changer son lève-vitre électrique

Lorsqu’un automobiliste constate une panne sur l’un de ses lève-vitres, il devra chercher des lève-vitres à petits prix afin de pouvoir remplacer l’équipement défaillant avant que la situation ne devienne vraiment problématique. Mais avant de réaliser le remplacement de cet élément mécanique, l’usager peut vérifier son état et l’état de ses différents branchements en démontant la garniture de la portière. En cas de panne sur l’un de leurs lève-vitres électriques, les usagers devront faire extrêmement attention au type de lève-vitre électrique équipé dans leur portière. En effet, si l’équipement a besoin d’être changés, les lève-vitres électriques classiques ne peuvent être remplacés que par d’autres lève-vitres électriques classiques, et inversement pour les lève-vitres séquentiels.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les lève-vitres ne sont pas les seuls éléments intégrés aux portières des véhicules qui bénéficiaient auparavant de commandes manuelles, qui ont finalement été remplacées par des commandes électriques. C’est notamment le cas des rétroviseurs latéraux, dont l'inclinaison n’est plus gérée par des manettes reliées directement aux rétroviseurs, mais grâce à des commandes électriques situées généralement sur la portière du conducteur et permettant de gérer l’inclinaison des deux rétroviseurs latéraux.

Nos villes couvertes par la conduite :