Les tests psychotechniques liés au permis de conduire

Il arrive dans certains cas qu’avant de pouvoir repasser leur examen du permis de conduire après avoir perdu leur autorisation de conduite une première fois, des candidats doivent passer un test permettant de s’assurer qu’ils possèdent les capacités sensorielles et motrices leur permettant de conduire une voiture sur le réseau routier français. Ce sont donc ces tests que les conducteurs connaissent sous le nom de tests psychotechniques.

AU SOMMAIRE :

Candidate consultant un medecin avant de pouvoir s'inscrire a l'examen du permis

Qu’est-ce qu’un test psychotechnique ?

Un test psychotechnique est, dans le cadre de la présentation à l’examen du permis de conduire, un test permettant de définir si un usager possède l’ensemble des capacités physiques et psychologiques pour pouvoir conduire une voiture en toute sécurité. Ces tests psychotechniques viennent compléter la visite médicale et doivent être réalisés avant la visite médicale. 

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Comment se déroule un test psychotechnique ?

Le test psychotechnique réalisé dans le cadre du permis de conduire est divisé en deux parties : un entretien individuel puis le test psychotechnique en lui-même.

La première partie du test est donc un entretien individuel d’une durée allant de 10 à 15 minutes avec un psychologue diplômé, ce qui permettra d’établir un compte-rendu du test psychotechnique et d’en savoir plus sur la personnalité du conducteur et sur les raisons derrière la raison ayant mené à la suspension ou à l’annulation de son permis de conduire.

La seconde partie du test psychotechnique est réalisée en individuel devant un ordinateur. L’usager de la route testé tient une manette dans chaque main et des pédales à ses pieds, ce qui doit permettre de mesurer l’ensemble des capacités du conducteur quant à ses réflexes, à ses capacités de concentration, d’attention ainsi qu’à sa coordination motrice.

Medecin verifiant les articulation d'un patient

Qui doit passer un test psychotechnique ?

Tous les usagers de la route ayant vu leur permis de conduire suspendu pendant au moins six mois ainsi que ceux ayant vu leur permis de conduire être annulé doivent impérativement passer un test psychotechnique pour pouvoir repasser leur examen du permis de conduire.

Un médecin peut également demander à son patient de passer un test psychotechnique en dehors de toute obligation légale liée à une suspension ou à un annulation de permis de conduire afin de s’assurer que l’usager concerné est parfaitement apte à la conduite le long du réseau routier français.

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Que se passe-t-il une fois que le candidat a passé son test psychotechnique ?

Une fois qu’il aura passé son test psychotechnique, le conducteur sera notifié en fonction du résultat obtenu. S’il échoue à son test, le candidat sera sanctionné d’une situation d’inaptitude à la conduite.

À l'inverse, si le candidat réussit son test, celui-ci sera notifié de sa réussite par le fait de la remise d’un avis médical. Une copie de cet avis sera envoyée à la préfecture afin de permettre au conducteur de récupérer son permis de conduire. Attention cependant car même suite à la remise d’un avis médical favorable, le préfet peut choisir de le rejeter s’il pense que le conducteur représente un risque trop important pour les autres usagers de la route susceptibles de croiser son chemin.

Combien coûte le passage d’un test psychotechnique ?

Le passage d’un test psychotechnique coûte entre 69 euros et 150 euros en fonction du lieu où se déroule cet examen. En cas d’échec à son test psychotechnique, le conducteur pourra le repasser, à condition de payer une nouvelle fois le montant qui lui est demandé pour passer ce test.