Combien d'heures faut-il pour passer son permis grâce au CPF ?

L’acquisition et la mobilisation des droits à la formation sont des notions très souvent associées au volume horaire. Si certains actifs peuvent encore penser au volume d’heures de formation qu’ils devaient accumuler afin d'organiser le financement un nouvel apprentissage par leur CPF, qui a depuis été remplacé par un solde en euros, d’autres pourraient y voir le nombre d’heures de conduite qu’ils seront amenés à suivre, et qui représente une part extrêmement importante de la formation au permis de conduire.

AU SOMMAIRE :

Homme d'affaires se rendant a son travail en voiture

Combien d’heures de formation faut-il cumuler pour financer sa formation au permis de conduire grâce au CPF ?

Depuis 2019, les droits à la formation qui ont été cumulés par les actifs (qu’ils soient salariés, indépendant ou demandeurs d’emploi) sur le Compte Personnel de Formation (ou CPF) ne sont plus décomptés en heures de formation mais en euros, afin de rapprocher plus facilement les fonds alloués à la formation d’un actif par rapport au prix exact des prestations proposées par les organismes agréés. Les anciennes heures de formations acquises ont été converties à hauteur de 15 euros par heure. Dorénavant, les actifs cumulent jusqu’à 500 € de droits de formation par année travaillée (en fonction de leur rythme de travail), et peuvent cumuler au maximum 5 000 €.

En se rendant sur le site moncompteformation.gouv.fr, les salariés qui souhaiteraient faire financer leur permis de conduire grâce aux droits à la formation qu’ils ont acquis pourront connaître exactement leur solde de formation, et pourront ainsi sélectionner la formation qui leur convient et qu’ils pourront facilement faire financer leur dossier. 

voiture auto-école
Permis de conduire
30% moins cher !

Combien d’heures de formation faut-il réaliser pour décrocher son permis de conduire financé grâce au CPF ?

Toutes les offres de formation à l’examen du Code de la route et à l'épreuve du permis de conduire pouvant être financées grâce au CPF comprennent un certain nombre d’heures de formation au permis de conduire à suivre auprès d’une auto-école. Le volume d’heures disponible dépend généralement du montant de la formation choisie par le candidat, la plupart du temps selon le solde financier qu’il possède sur son CPF. Ainsi, si des offres avec une quantité limitée d’heures de conduite (entre cinq heures et dix heures) permettent au candidat de débuter leur formation avant d’avoir à compléter de leur côté la suite de leur apprentissage, ceux qui peuvent mobiliser des sommes plus importantes choisiront généralement de se tourner vers des offres plus complètes comprenant vingt heures de formation à la conduite, ce qui représente le nombre d’heures de formation minimum que les candidats doivent suivre avant de se présenter à l’examen du permis de conduire avec leur auto-école agréée. Les actifs possédant plus de fonds sur leur CPF auront quant à eux la possibilité de se tourner vers des offres encore plus fournies, comportant trente voire cinquante heures de formation à la conduite des voitures.

Si le nombre d’heures de formation à la conduite des véhicules peut varier fortement entre les candidats présenté par une auto-école agréée, le volume moyen d’heures de conduite à réaliser avant d’acquérir les compétences nécessaires pour décrocher l’examen du permis de conduire est de trente-cinq heures, ce qui est un bon indicateur pour permettre au conducteur d’anticiper le montant qu’il lui faudra mobiliser pour pouvoir suivre sa formation, ou sur les éventuelles sommes complémentaires qu’il devra fournir afin que cette acquisition de compétences soit entièrement financée.

Touche d'ordinateur comprenant la mention compte personnel de formation

Le salarié peut-il suivre des heures de conduite durant ses heures de travail ?

Un salarié ayant choisi le CPF comme moyen de financement pour acquérir l’examen du permis de conduire peut potentiellement réaliser toute ou une partie de ses heures de conduite en auto-école sur son temps de travail, à condition d’obtenir l’accord préalable de son employeur en lui faisant parvenir une demande d’absence au moins 60 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci doit durer moins de 6 mois et 120 jours avant si elle doit durer plus de 6 mois. L’employeur pourra alors donner son accord dans ce dossier si l’acquisition de nouvelles compétences, ici la conduite d’une voiture, servira le projet professionnel actuel et au quotidien dans l’emploi du salarié.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.