Le système d’aide active au stationnement

Le système d’aide active au stationnement, aussi connu sous le nom de radar de recul, est un équipement  automobile innovant. En effet, ce dispositif électronique permet d’alerter le conducteur de la proximité d’un obstacle, à l’arrière de son véhicule, lors d’une manœuvre pour se garer. Pour en savoir plus sur les systèmes d'aide au stationnement, vous pouvez tester gratuitement nos entraînements au code de la route.

Tout savoir sur l’aide au stationnement

Après différents travaux de recherche qui ont donné naissance à de nombreux dispositifs d’aide à la conduite, un grand nombre d’ingénieurs se sont penchés sur les difficultés rencontrées par de nombreux conducteurs pour se garer. Entre les espaces de plus en plus restreints dans les parkings urbains et une visibilité arrière réduite sur certaines gammes d’automobiles, tout a été étudié avec minutie pour créer les premiers radars de recul. Aujourd’hui, l'ancien sonar quelque peu obsolète a laissé peu à peu sa place à de véritables innovations techniques qui permettent de balayer les appréhensions de certains, notamment lorsqu’il s’agit de réaliser un créneau. Bonne nouvelle, grâce à un système d’aide active au stationnement, il est désormais possible de réussir sa manœuvre du premier coup sans y laisser son pare-choc, ou celui du voisin.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Fonctionnement

D’un point de vue simplifié, le système d’aide active au stationnement fonctionne sur le même principe qu’un sonar, ce qui implique la présence de capteurs sur la carrosserie du véhicule. Ces capteurs émettent des ultrasons qui utilisent l’écho produit pour rebondir sur un obstacle afin de renvoyer un signal vers un récepteur, qui le transmet ensuite à un calculateur avant d’être restitué sous la forme d’une alerte sonore au conducteur. Pour une efficacité maximale, la zone couverte par ce mécanisme doit être la plus large possible. Actuellement, en fonction du fabricant, cette zone varie entre 1,50 m et 2,50 m. Enfin, le système d’aide active au stationnement peut nécessiter jusqu’à 12 capteurs pour être pleinement fonctionnel.

Avantages et inconvénients du système d’aide active au stationnement

Le principal avantage d’un système d’aide active au stationnement est de permettre de stationner plus facilement et en toutes circonstances. Les dernières évolutions de ce dispositif permettent non seulement de vérifier s’il y a suffisamment de place pour se garer, mais également de déduire l’angle de braquage idéal pour ne pas entrer en collision avec un autre véhicule ou un arbre. Ensuite, c’est soit au conducteur de réaliser la manœuvre en tenant compte des indications sonores qui lui sont transmises, soit la voiture se gare d’elle-même, en fonction des équipements présents dans le véhicule.

Cependant, un inconvénient de taille persiste  : les alertes sonores sont parfois plus stressantes que la manœuvre, au point que certains conducteurs excédés finissent même pas désactiver cette option qui finit par les agacer à chaque fois qu’ils reculent. Autre fait important à savoir, ce type d’aide électronique crée rapidement une accoutumance. Aussi lors d’un changement de véhicule, un temps d’adaptation est nécessaire pour retrouver les bons réflexes avant de tenter un créneau.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Même si de nombreux conducteurs s’accordent pour dire que le système d’aide active au stationnement est d’une très grande utilité, reste une option onéreuse sur la plupart des automobiles neuves. Aussi, en attendant que cet équipement soit intégré à ceux présents de série, il est essentiel d’apprendre à bien évaluer les distances avant d’effectuer une manœuvre de stationnement le jour de l'examen pratique du permis de conduire ou au quotidien.

Nos villes couvertes par la conduite :