Tout savoir sur le déplacement pendulaire

Chaque jour, de nombreux usagers de la route parcourent dans leur voiture le chemin qui sépare leur domicile de leur lieu de travail. Ce trajet spécifique, régulier et reliant deux lieux précis n’est pas sans rappeler le balancement d'un pendule, d’où le nom de déplacement pendulaire.

AU SOMMAIRE :

Conducteur réalisant un deplacement quotidien

Qu’est-ce que le déplacement pendulaire ?

Le déplacement pendulaire, aussi connu sous le nom de mobilité pendulaire ou migration pendulaire, correspond au phénomène de déplacement que des travailleurs réalisent quotidiennement pour rejoindre leur lieu de travail depuis leur lieu de vie le matin puis inversement le soir. Certains d'entre eux répètent également ces déplacements tous les midis. La spécificité du déplacement pendulaire est liée à la régularité de ces déplacements, qui ont lieu en général cinq jours par semaine et à des horaires variant très peu.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelle est l’origine du déplacement pendulaire ?

L’origine du phénomène de déplacement pendulaire est à rechercher du côté de l’éloignement constant des distances entre le lieu de vie des actifs et des personnes scolarisées et leur lieu de travail ou leur école. En effet, les phénomènes de distanciation entre les zones d’attractivité, qui représentent des bassins d’emploi particulièrement importants attirant les travailleurs, et les zones résidentielles forcent un grand nombre d’usagers de la route à réaliser quotidiennement des trajets relativement longs et à des horaires souvent rapprochés des horaires de déplacement des autres conducteurs.

Homme d'affaires se rendant a son travail en voiture

Quelles sont les difficultés engendrées par le déplacement pendulaire ?

Parce que le déplacement pendulaire implique la présence d’un nombre important de conducteurs sur des routes spécifiques et à des horaires eux aussi spécifiques, ce phénomène particulier implique l’apparition d’un certain nombre de difficultés pour les conducteurs.

Parmi les difficultés auxquelles les conducteurs seront directement confrontés, il est possible de relever une forte affluence du trafic routier sur une portion de route spécifique, ce qui se traduira par l’apparition de bouchons et de ralentissements.

Les automobilistes peuvent aussi être confrontés au remplissage rapide des espaces de stationnement dans les zones d’activités en début de journée, lorsque les conducteurs arrivent sur leur lieu de travail, puis au remplissage rapide des zones de stationnement mais cette fois-ci dans les zones résidentielles une fois que leur journée de travail arrive à son terme.

Si les travailleurs connaissent parfaitement ces difficultés liées aux déplacements pendulaires puisqu’il leur arrive d’y être directement confrontés, ils n’ont peut-être pas conscience que ces modes de déplacements impliquent parfois d’autres difficultés, souvent moins évidentes.

L’une de ces difficultés est notamment liée à la pollution générée par la confluence de conducteurs à un même instant et sur un même axe routier. La présence de nombreux véhicules motorisés va engendrer des émissions de polluants plus importantes dans cette zone précise, par rapport aux horaires où le trafic y est plus fluide. Or qui dit pollution dit impact sur la santé des usagers qui y sont confrontés et puisque les déplacements pendulaires s'appliquent souvent quotidiennement pour les usagers de la route, alors l’exposition quotidienne des conducteurs à ces espaces fortement pollués peut avoir un impact extrêmement négatif sur la santé des travailleurs à plus ou moins long terme.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les déplacements triangulaires

Si la mobilité pendulaire est bien connue, tout du moins dans son fonctionnement, des usagers de la route, les chiffres de l’INSEE démontrent que les usagers de la route français réalisent en moyenne 3,15 trajets au quotidien

L’ajout d’un trajet supplémentaire a été matérialisé par certains auteurs sous la forme de la mobilité triangulaire, qui implique l'apparition d’un déplacement récurrent vers un tiers-lieu durant le trajet devant le mener de son lieu de travail à son lieu de résidence. Ce tiers-lieu pourra être un commerce, un lieu de loisir ou encore le lieu où sont scolarisés les enfants de l’usager de la route. Dans tous les cas, il s’agira d’un déplacement suffisamment régulier pour qu’il mérite d’être souligné et qui augmentera le temps que passe quotidiennement chaque conducteur sur les routes.