Voiture bâchée en hiver

Peut-on être sanctionné si son pare-brise est mal dégivré ?

Vous ne le savez peut-être pas mais le fait de circuler avec un pare-brise mal dégivré peut se solder par la remise d’une amende, ainsi que d’une perte de points.

Prendre la route avec un pare-brise mal dégivré est sanctionné par les forces de l’ordre

Pour pouvoir circuler sur le réseau routier français en toute sécurité, les usagers de la route doivent obligatoirement bénéficier d’une bonne visibilité, ce qui n’est pas le cas lorsque le pare-brise est mal dégivré.

En effet, il n’est pas impossible que suite à un mauvais dégivrage, la visibilité du pare-brise puisse ne pas être suffisante pour permettre une conduite parfaitement sécuritaire, ce qui peut se solder par un risque de provoquer un accident de la route plus important.

Des sanctions importantes en cas de pare-brise mal dégivré

Les agents des forces qui contrôlent un usager de la route dont le pare-brise ne serait pas correctement dégivré lui remettent une contravention comprenant un retrait de trois points sur le permis de conduire ainsi qu’une amende de 90 euros.

Pour éviter d’être sanctionnés par la police ou par les gendarmes à cause du givre présent sur leur pare-brise, les usagers de la route devront soit protéger leur voiture la nuit en la faisant dormir dans un espace couvert, en protégeant le pare-brise la nuit avec une bâche spécialement conçue pour lutter contre le givre, ou bien encore en raclant le pare-brise avec un grattoir spécialement conçu pour cette finalité.