Comment assurer un jeune conducteur ?

Si bien choisir son assurance auto peut s’avérer compliqué pour tous les conducteurs, cela est d’autant plus vrai pour les jeunes conducteurs, dont le profil est considéré comme étant à risque par les assureurs. Mais heureusement pour cette catégorie d’usagers de la route, il existe certaines astuces leur permettant de bénéficier d’une assurance auto jeune conducteur moins chère, à condition de respecter certains critères bien précis.

AU SOMMAIRE :

Rappel : qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Pour les compagnies d’assurance auto, le profil d’un jeune conducteur ne correspond pas à l’âge d’un conducteur, mais bien à son expérience derrière un volant. Ainsi, les usagers de la route considérés comme étant des jeunes conducteurs par les assureurs sont :

  • les usagers ayant décroché leur examen du permis de conduire depuis moins de 3 ans
  • les conducteurs n’ayant jamais conduit de véhicule assuré à leur nom (ou dont le nom n’a jamais figuré sur un contrat d’assurance)
  • les usagers ayant conduit uniquement des voitures de fonction depuis les 3 dernières années sans que leur contrat d’assurance ne mentionne leur nom
  • les conducteurs dont le permis de conduire a été annulé et qui ont repassé l’ensemble des examens du permis de conduire (théorie et pratique)
Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Comment assurer son véhicule lorsque l’on est un jeune conducteur ?

Quel que soit leur profil exact, s’ils souhaitent faire assurer un véhicule motorisé, les jeunes conducteurs doivent impérativement suivre la même procédure que l’ensemble des usagers. Ils doivent se rendre sur le site d’un assureur afin de réaliser une demande de devis en remplissant correctement les informations associées à son profil qui lui seront demandées. Ainsi, en remplissant correctement ces informations, le jeune conducteur découvrira la montant total de la prime d’assurance qu’il devra payer s’il choisit cette compagnie d’assurance, surprime incluse.

Quelles astuces pour réduire les montants de son assurance auto lorsque l’on est un jeune conducteur ?

Les automobilistes appartenant à la catégorie des jeunes conducteurs peuvent voir le montant de leur prime d’assurance auto réduit en fonction notamment du type de formation au permis de conduire qu’ils ont suivi, ou encore si le contrat d’assurance n’est pas à leur nom.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Réduction de la surprime pour les usagers ayant suivi la conduite accompagnée

En plus de voir la durée de leur période probatoire réduite d’un an, les usagers de la route qui ont obtenu leur permis de conduire après avoir suivi une période de formation en conduite accompagnée verront le montant de leur surprime être réduit par rapport à la surprime d’un usager ayant suivi un apprentissage classique.

La surprime d’un candidat ayant réalisé une partie de sa formation en AAC sera donc de :

  • 50% au lieu de 100% la première année
  • 25% au lieu de 50% la deuxième année sans accident responsable
  • 12,5% au lieu de 25% la troisième année sans accident responsable

Enfin, à partir de la quatrième année de conduite sans accident responsable, la surprime sera supprimée pour les usagers ayant suivi la formation en AAC comme pour les autres usagers.

Ne pas choisir un véhicule trop puissant

Lorsque vient le moment d’acquérir leur premier véhicule, les jeunes conducteurs pourraient être tentés de se tourner vers une voiture neuve ou d’occasion dont la puissance dépasse le seuil de ce que de nombreux assureurs peuvent considérer comme étant acceptable ou non pour un jeune conducteur. Si, à partir d’un certain niveau de chevaux-vapeur, les compagnies d’assurance peuvent choisir de faire monter les tarifs de leurs assurances jeunes conducteurs, les jeunes usagers possédant une voiture nettement trop puissant par rapport à leur expérience en tant que conducteurs feront généralement face à un refus d’assurance auto.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Conducteur secondaire sur le contrat d’assurance des parents

L’autre possibilité permettant aux jeunes conducteurs de réduire le montant de leur prime d’assurance auto s’adresse, quant à elle, principalement aux conducteurs vivants encore avec leurs parents.

En effet, ces automobilistes ont la possibilité de faire ajouter leur nom sur le contrat d’assurance du ou des véhicules de leurs parents en tant que conducteur secondaire. Si avec cet ajout sur leur contrat, les parents devront payer une légère surprime, celle-ci sera toujours nettement moins élevée que la surprime que le jeune conducteur devrait payer s’il était le conducteur principal du véhicule. De même, grâce à l’apparition de son nom sur le contrat d’assurance, le jeune usager bénéficiera des avantages associés à ses parents. Ainsi, les années passées en tant que conducteur secondaire permettront au candidat de commencer cumuler du bonus d’assurance, ce qui leur permettra de bénéficier de réductions sur le coût de leur assurance auto lorsqu’ils feront assurer leur propre voiture.

Mais si choisir d’être inscrit en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto de l’un des deux parents présente des avantages financiers, le jeune conducteur devra se contenter de conduire la voiture de manière occasionnelle. En effet, si un usager se retrouve à circuler comme s’il était le conducteur principal d’une voiture alors qu’il figure dans le certificat d’assurance uniquement comme un conducteur secondaire, la compagnie d’assurance pourra considérer cela comme une fraude à l’assurance et se retournera alors contre ses assurés.