Existe-t-il des voitures dont la conduite est interdite pendant la conduite accompagnée ?

Pendant la conduite accompagnée, le candidat au permis va conduire la voiture de son accompagnateur, qui est souvent le père ou la mère. Même s’il n’existe pas de restrictions particulières concernant le type de voiture que le candidat peut conduire, son statut peut naturellement le contraindre à conduire un certain type de véhicule. En effet, l’assurance auto peut très bien refuser la conduite accompagnée sur un véhicule si il est trop puissant. Cette pratique est la même pour les jeunes conducteurs, dont l’assurance auto sera plus chère si la voiture sélectionnée est puissante et flambant neuve.

AU SOMMAIRE :

Jeune homme en train de conduire avec un adulte en conduite accompagnée

Conduire une voiture puissante et sportive

Comme expliqué plus haut, aucune interdiction n’existe concernant l’usage de certains véhicules pendant la formation “conduite accompagnée”. Rien ne vous empêche de conduire le puissant 4x4 de papa, à moins que… Son assureur refuse de vous assurer ! Les compagnies d’assurance se réservent le droit de refuser d’assurer certains conducteurs en conduite accompagnée ou sous le statut de jeune conducteur, car ils représentent trop de risques et n’ont pas assez d’expérience sur la route. Si vous souhaitez conduire une voiture sportive, demandez l’avis de votre assureur. Attention, car en cas d’accident, l’addition sera salée ! 

Conduire une voiture avec une boîte automatique

Il est tout à fait possible de conduire la voiture de l’accompagnateur avec une boîte automatique en conduite accompagnée, même si la formation a été faite sur une boîte manuelle. Depuis 2016, une formation spéciale a été mise en place : les candidats au permis de conduire peuvent se former uniquement sur voiture automatique grâce à une formation plus rapide de 13h. Néanmoins, dans ce sens, il n’est pas possible de conduire une voiture à boîte manuelle, à moins de passer une formation.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Conduire une voiture avec une remorque, une caravane ou autre charge

Un candidat en conduite accompagnée peut conduire le même type de véhicule qu’un conducteur avec un permis B. Il est donc possible de tracter une remorque de 750 kg, ou d’avoir un poids total véhicule + charge de 3500 kg. Les charges supérieures sont interdites pour tous les détenteurs du permis B, car cela concerne les conducteurs du permis BE. 

Conduire un camping-car

Si le camping-car de l’accompagnateur ne dépasse pas 3500 kg, un élève en conduite accompagnée à le droit de le conduire, à condition que l’assurance auto soit évidemment d’accord. Il n’est pas forcément conseillé de donner un camping-car à conduire à un conducteur novice, car le gabarit du véhicule peut le rendre difficile à manier.

Conduire une voiture de fonction

Si vos parents n’ont qu’une voiture de fonction à vous faire conduire, il est possible de réaliser votre formation de conduite accompagnée avec ce véhicule, à condition que l’employeur et l’assurance auto de ce dernier soit d’accord. S'ils refusent, il vous faudra trouver un autre accompagnateur pour bénéficier des avantages de la conduite accompagnée.

Eleve d'auto-école avec son enseignant

Les contraintes de l’assurance auto 

Vous l’aurez compris, la principale contrainte concernant le choix de votre véhicule en conduite accompagnée, c’est l’assurance auto. Cette dernière pourra s’opposer à votre couverture si elle estime que le véhicule sélectionné est trop puissant ou trop dangereux à conduire à ce stade de votre apprentissage, notamment si vous commencez la conduite accompagnée juste après 14 ans par exemple.