Sous quelles conditions le siège auto des enfants n’est-il plus nécessaire ?

Du lit nacelle au siège coque en passant par le siège baquet ou encore le rehausseur, il existe de nombreux modèles de siège auto qui permet d’assurer confort et sécurité aux enfants durant un trajet en voiture. En France, la législation rend obligatoire l’utilisation d’un siège auto pour les enfants jusqu’à l’âge de 10 ans. En fonction de l’âge et du poids du bambin, il existe un type de siège auto adapté à sa morphologie. Avant d’acheter un modèle plutôt qu’un autre, il est important de s’assurer que celui-ci est homologué ECER44/04, car cela indique qu’il respecte les normes de sécurité routière européennes.

Le siège auto est obligatoire pour les enfants de moins de 10 ans

Même s’il n’est pas toujours aisé de l’installer dans un véhicule, le siège auto est obligatoire pour transporter un enfant de moins de 10 ans à bord d’un véhicule. Cette obligation est le résultat de plusieurs années d’étude sur les conséquences des accidents de la route sur les passagers les plus vulnérables. Lors d’une collision, la morphologie des enfants ne leur permet pas, même avec une ceinture de sécurité bouclée, de résister à la puissance du choc. Aussi, les autorités ont décidé de tout même en œuvre pour imposer l’utilisation de dispositifs permettant de stabiliser les enfants tout en leur apportant un certain confort. C’est ainsi que sont apparus les premiers sièges auto dans les années 90.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les conditions qui permettent de se passer du siège auto

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de se passer du siège auto sous certaines conditions. En effet, dès lors qu’un enfant a atteint la taille de 1m35, la ceinture de sécurité sera adaptée pour assurer sa sécurité. L’âge de 10 ans représente en fait une moyenne sur la courbe de croissance nationale, mais certains enfants atteignent la taille nécessaire dès 7 ans, alors que d’autres devront attendre d’avoir 13 ans.

Bebe souriant attache dans son siege auto adapte

Les différents types de sièges auto

Voici la liste des différents types de sièges auto en fonction du groupe auquel appartient un enfant  :

  • GROUPE 0 — les lits à nacelle pour les bébés de 0 à 6 mois pesant moins de 10 kg qui permettent de transporter le bébé en position allongée
  • GROUPE 0+ — les sièges coques pour les bébés de 0 à 12 mois et pesant moins de 13 kg qui permettent de faire voyager le bébé en position dos à la route
  • GROUPE 1 — les sièges baquets pour les enfants de 9 mois à 4 ans pesant entre 9 kg et 18 kg qui doivent être fixés face à la route à l’arrière du véhicule
  • GROUPES 2 ET 3 — les rehausseurs pour les enfants de 4 à 11 ans pesant entre 15 kg et 36 kg qui permettent aux enfants de s’attacher avec la ceinture de sécurité et de voyager en étant face à la route à l’arrière du véhicule
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Comment choisir un siège auto  ?

Au-delà des aspects de confort et de design, il est essentiel de s’assurer qu’un siège auto est homologué avant d’en faire l’acquisition. En effet, la sécurité routière européenne a mis en place des critères très stricts afin que seuls les modèles les plus qualitatifs soient commercialisés au sein des différents états membres.

Peu importe le dispositif choisi pour asseoir et protéger un enfant durant un trajet en voiture, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire au même titre que pour les autres passagers du véhicule. Chaque année en France, la ceinture permet de sauver plusieurs milliers de vies après un accident de la route. Il est conseillé d’apprendre dès le plus jeune âge aux enfants à boucler leur ceinture avant même que le véhicule ait démarré, afin que cela devienne une habitude.

Nos villes couvertes par la conduite :