Les balises de signalisation d’obstacle

Tout au long de leur trajet, les conducteurs de véhicules à moteur croisent différents éléments de signalisation. Les balises de signalisation d’obstacle avertissent les usagers de la route de la présence d’un obstacle ou d’un ouvrage d’art et permettent ainsi d’éviter que des accidents de la route aient lieu.

À quoi servent les balises de signalisation d’obstacle  ?

En France, les balises de signalisation d’obstacle ont une double utilité  :

  • Lorsque la largeur de la voie est inférieure à 7 mètres, elles signalent la présence de petits ouvrages (pont, abri...) dont la position est jugée proche de la chaussée. Ces derniers peuvent facilement se transformer en obstacles dangereux, car ils dépassent la hauteur du revêtement routier. Aussi, si un véhicule venait à rouler dessus, cela provoquerait des dégâts matériels importants.
  • Plus généralement, la présence de balises de signalisation d’obstacle est liée à celle d’un passage à niveau à proximité de la chaussée. Sauf si le passage est situé dans un virage, car les balises de signalisation d’obstacle peuvent facilement être confondues avec le balisage des courbes dangereuses.

balise d'obstacle

Les caractéristiques des balises de signalisation d’obstacle

Dans l’instruction interministérielle sur la signalisation routière, la balise de signalisation d’obstacle est codifiée J13. Celle-ci a la forme d’un trapèze qui mesure 1 mètre 20 de haut pour 25 cm de large. Sur une seule ou l’ensemble de ses faces sont disposées dans petits trapèzes bleus foncés et blancs dont l’inclinaison de 30° va dans la direction de la chaussée. Comme tous les dispositifs de signalisation du réseau routier français, la balise de signalisation d’obstacle est fabriquée avec un revêtement rétroréfléchissant afin d’être aussi bien visible de jour que de nuit.

Lorsque l’obstacle est temporaire

Comme pour toutes les situations de signalisation temporaire, il existe des balises spécifiques pour indiquer la présence d’obstacles à proximité d’un chantier ou d’une zone de travaux. Si, bien souvent, les services de voirie ont recours à des cônes de chantier, ils peuvent également utiliser des balises d’alignement ou de guidage lorsque l’ouvrage concerné est de taille importante.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Implantation pour les ouvrages d'art

Lorsque des balises de signalisation d’obstacle sont implantées aux abords de la chaussée, elles doivent être visibles dans les deux sens de circulation. Elles peuvent utilisées aussi bien pour signaler la présence d’un obstacle que de plusieurs obstacles et elles sont implantées à environ 0,5 m avant ou après l’ouvrage.

Si la taille de l’ouvrage est supérieure ou égale à 3 m, plusieurs balises seront utilisées de chaque côté de celui-ci, mais une seule face est dotée des trapèzes de couleur. Dans le cas contraire, une seule balise sera utilisée, mais elle comportera deux faces colorées.

Peu importe les conditions météorologiques ou la densité de la circulation, il est primordial pour chaque conducteur d’être attentif aux divers éléments de signalisation rencontrés durant un trajet. Aussi, il est essentiel d’éviter un maximum de se laisser distraire par des sources extérieures, mais également de prêter attention au comportement des autres usagers de la route. Souvent, en présence d’une balise de signalisation d’obstacle, certains conducteurs ont tendance à freiner plus de que de raison et cela provoque de nombreuses collisions.

Nos villes couvertes par la conduite :