Les spécificités de la signalisation temporaire

Parmi les différentes signalisations mises en place sur les route, l’une des plus spécifiques est la signalisation temporaire. Cette signalisation, qui prend le pas sur les autres formes de signalisation présentes sur la voie, doit être connue de tous les candidats souhaitant réussir leur épreuve théorique du code de la route.

Panneaux de signalisation temporaire en vrac

À quoi sert la signalisation temporaire ?

La signalisation temporaire regroupe tout un ensemble d’éléments de signalisation permettant de prévenir les usagers d’une modification soudaine sur la voie qu’ils sont en train d’emprunter. Ce type de signalisation peut être mis en place dans le cadre de travaux ou d’accidents, et prévaut toujours sur la signalisation habituelle.

Les différents types de signalisation temporaire

Parmi les caractéristiques spécifiques à la signalisation temporaire, il est possible de mettre en avant la présence récurrente de la couleur jaune. Cette couleur peut s’appliquer au marquage au sol, mais également aux panneaux ou à d’autres formes de signalisation visuelle.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les dangers temporaires

Les dangers temporaires représentent la majeure partie de la signalétique temporaire. Ces panneaux, reprenant la forme des panneaux de danger habituels mais avec un fond jaune, mettent en avant le caractère prioritaire et temporaire de la situation dangereuse.

Si certains panneaux de danger classiques existent également en version temporaire, beaucoup de ces panneaux n’existent que dans le cadre d’un danger temporaire. C’est le cas par exemple des panneaux de bouchon (1) ou de travaux (2), qui n’ont pas pour vocation de représenter un danger permanent pour les usagers.

Deux panneaux de danger.

D’autres éléments de signalisation peuvent s’ajouter aux panneaux de danger. C’est le cas notamment des différents types de plots et de barrières servant à délimiter certaines zones de danger.

Photographie d'éléments de marquage de chantiers.

S’ajoute également à tous ces éléments de signalisation le marquage au sol spécifique aux situations dangereuses. S’il reprend les formes des marquages au sol classiques, le marquage au sol temporaire est reconnaissable à sa couleur jaune. Comme toutes les autres formes de signalisation temporaire, le marquage au sol temporaire prévaut sur le marquage au sol classique.

Les déviations de circulation

Lors de dangers temporaires, des déviations de la circulation peuvent être mises en place. Il s’agit de circuits alternatifs mis en avant auprès des usagers pour leur permettre d’éviter ou de contourner les zones de danger.
Les usagers ne sont pas obligés de suivre les déviations, à moins que celles-ci soient à destination d’un type d’usagers bien définis (1 et 3).

Différents types de panneaux de déviation.

La circulation alternée

Lorsqu’un danger temporaire empiète de façon trop importante sur une voie de circulation, une circulation alternée peut être mise en place. La régulation du trafic se fait alors soit de manière automatique, soit grâce à des piquets mobiles.

Les feux de circulation temporaires sont reconnaissables à leur base jaune comprenant des roues pour pouvoir être déplacés facilement. Ces feux ne comportent pas de signal vert pour signifier aux usagers qu’ils peuvent s’insérer, mais un signal jaune clignotant, signifiant que le conducteur peut s’insérer en faisant preuve de prudence.

Photographie d'un feu temporaire annonçant une circulation alternée.

Les piquets mobiles reprennent les principes de signalisation mis en place par les feux temporaires, à ceci près que les piquets mobiles ne comprennent que deux signaux, s’arrêter et passer, symbolisés par un rond vert (1) et un sens interdit (2). Ces piquets ne sont pas automatiques mais sont gérés par des agents de la voirie qui régulent manuellement la circulation alternée.

Des ouvriers utilisant des piquets mobiles pour gérer la circulation alternée.

Quels comportements adopter face à de la signalisation temporaire ?

Il est conseillé à tous les usagers circulant sur une voie présentant une signalisation temporaire de ralentir leur allure. En effet, qu’elle soit mise en place dans le cadre de travaux ou d’un accident, une signalisation temporaire implique généralement la présence d'un personnel spécialisé s’affairant tout autour des éléments de signalisation. Il est donc nécessaire de redoubler de prudence face à ces usagers peu protégés et pouvant se mettre potentiellement en danger.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !