Le liquide de refroidissement

En plus des éléments mécaniques qui composent la grande majorité d’un moteur, celui-ci a besoin de l’action de certains liquides pour fonctionner de manière optimale. Parmi ces différents liquides, il est nécessaire de mettre en avant les différentes actions du liquide de refroidissement. En effet, de par sa composition, ce liquide permet d’éviter que le moteur ne surchauffe lorsqu’il fonctionne, tout en évitant qu’il ne gèle lorsque le moteur est à l’arrêt. C’est pour toutes ces raisons que différents voyants lumineux, dont un voyant d’alerte, sont directement associés au liquide de refroidissement en cas de constatation par le système d’une trop forte chaleur générée par le moteur.

AU SOMMAIRE :

Garagiste versant du liquide de refroidissement dans un moteur

Qu’est-ce que le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est un liquide composé principalement d’eau et participant activement au bon fonctionnement des moteurs thermiques. En effet, c’est ce liquide qui va permettre au moteur de maintenir une chaleur d’utilisation optimale, tout en protégeant les différentes pièces du moteur face au froid ou à la corrosion.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Composition du liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement est un liquide composé d’eau traitée afin d’éviter la surchauffe du moteur, d’un antigel permettant d’éviter que le liquide ne gèle directement lorsqu’il est soumis à une température inférieure à 0°c, ainsi que d’un anticorrosif, permettant de protéger les différentes parties métalliques du moteur.

Utilité du liquide de refroidissement

La vocation première du liquide de refroidissement est, comme son nom l’indique, de refroidir le moteur lorsque celui-ci fonctionne. En effet, lorsque le moteur d’une automobile est en marche, celui-ci génère de la chaleur. Le liquide de refroidissement a donc pour principale mission de maintenir la température du moteur à une centaine de degrés, ce qui correspond à la température de fonctionnement optimale des moteurs thermiques. Grâce à sa composition spécifique, le liquide de refroidissement permet aussi de remplir d’autres missions, comme d’éviter que les pièces du moteur ne gèlent lorsque le véhicule est garé en extérieur par grand froid, ou encore protéger ses composants contre la rouille.

Ouverture du bouchon de liquide de refroidissement d'une automobile

Voyants et vérifications du niveau de liquide de refroidissement

De par sa nature et son importance dans le fonctionnement des véhicules motorisés, le liquide de refroidissement doit faire l’objet d’une attention toute particulière de la part du conducteur. Celui-ci doit bien surveiller lorsque l’un des deux voyants lumineux associés au liquide de refroidissement s’allume, et doit surveiller régulièrement son niveau de liquide de refroidissement pour le maintenir au-dessus du niveau minimum.

Voyant de liquide de refroidissement sur un tableau de bord

Les voyants associés au liquide de refroidissement

On compte deux voyants lumineux des tableaux de bord spécifiquement associés au liquide de refroidissement :

  • le voyant de niveau de liquide de refroidissement
  • le voyant de température de liquide de refroidissement

Le premier voyant permet d’indiquer à l’usager que son niveau de liquide de refroidissement commence à baisser dangereusement. L’automobiliste devra alors vérifier son niveau de liquide de refroidissement. Si ce niveau semble correct, cela signifie que son capteur de niveau est défaillant.

Le second voyant est, quant à lui, beaucoup plus préoccupant. En effet, lorsque ce voyant rouge s’allume, cela signifie que le moteur du véhicule est en train de surchauffer. Dans ce cas de figure, le conducteur doit impérativement arrêter son véhicule, le fait de continuer à conduire malgré l’activation de ce voyant pouvant provoquer des dégâts irrémédiables pour le moteur.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Vérifier régulièrement le niveau de liquide de refroidissement

Comme pour l’huile moteur, les automobilistes doivent vérifier régulièrement leur niveau de liquide de refroidissement, afin de s’assurer qu’ils ne sont pas à sec. Pour réaliser cette vérification, l’usager de la route doit d’abord s’assurer que son véhicule est arrêté sur une surface plane, et que son moteur est froid. L’automobiliste pourra alors retirer le bouchon du radiateur, puis n’aura qu’à repérer les lignes représentant les niveaux minimum et maximum de liquide nécessaire pour que le moteur puisse fonctionner parfaitement. Si jamais le niveau de liquide de refroidissement se trouve sous le niveau minimum, l’usager pourra alors ajuster ce niveau, en s’assurant de ne pas dépasser la limite maximum.

Nos villes couvertes par la conduite :