Les fusibles des véhicules motorisés

Si les automobiles et tous les autres véhicules motorisés actuels ont un point en commun, c’est qu’ils embarquent tous de plus en plus de composants électroniques permettant d’aider les usagers de la route dans leur conduite et d’améliorer l’expérience ressentie. Mais l’ajout de tels dispositifs électriques a eu pour conséquence de voir le nombre de fusibles, dont le but est de générer des coupures de courant localisées en cas de surtension, augmenter dans les véhicules afin de protéger non seulement les différents équipements, mais aussi le véhicule ainsi que les usagers qu’il transporte.

AU SOMMAIRE :

Fusibles a installer dans des automobiles

Fusibles des voitures : présentation

Comme tous les dispositifs et tous les circuits fonctionnant à l’électricité, les véhicules motorisés ne sont pas à l’abri de subir une surtension, avec toutes les conséquences que celles-ci peuvent engendrer. Les fusibles des automobiles sont donc, comme tous les types de fusibles, des éléments amovibles permettant de réagir si jamais une tension électrique trop importante devait les traverser. Lorsque la tension circulant entre les deux bornes du fusible est trop forte, celle-ci va faire chauffer et fondre la languette conductrice située entre ces deux mêmes bornes. Le fusible qui aura ainsi grillé fera office de “coupe-circuit”, interdisant alors au courant électrique de continuer son chemin.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Quelle est l’utilité des fusibles des voitures ?

Comme tous les fusibles existant, les fusibles des automobiles ont pour objectif de protéger le véhicule, ses câbles ainsi que ses différents équipements électroniques embarqués en cas de surtension électrique. Les fusibles des automobiles sont capables de protéger les dispositifs électriques peu importe d’où vient la source de défaillance électrique. Les fusibles rempliront leur rôle de coupe-circuit :

  •  en cas de défaut provenant de l’alimentation électrique du véhicule, susceptible de générer une surtension pouvant endommager gravement les dispositifs électroniques
  • en cas de défaut de l’un des différents équipements, qui va générer un court-circuit, provoquant alors une hausse de l’intensité du courant

Les composants électriques branchés en circuit à la suite du fusible ayant sauté se retrouveront alors isolés du reste du réseau électrique du véhicule, et ne seront plus alimentés en électricité, ce qui permettra de trouver plus rapidement l’origine de la panne ayant provoqué cette surtension.

Boite a fusibles d'une auto

Composition des fusibles de voitures

Les types de fusibles les plus souvent rencontrés dans les automobiles sont les fusibles dits “à lame”. Ces dispositifs sont composés d’un corps en plastique transparent protégeant la languette conductrice, ainsi que de deux bras métalliques permettant d’insérer ces éléments dans les boîtes à fusibles prévues pour les accueillir.

Il existe quatre tailles différentes de fusibles à lame pouvant être installées dans les véhicules :

  • les grands fusibles à lame (ou fusibles APX), qui, comme leur nom l’indique, sont les catégories de fusibles les plus grandes qu’il sera possible de rencontrer. Ces fusibles sont particulièrement adaptés à un usage intensif
  • les fusibles à lame classiques (APR, ATC ou APO), les fusibles les plus courants et particulièrement adaptés aux basses tensions
  • les minifusibles à lame (APM et ATM), qui sont d’une taille plus réduite que les fusibles classiques mais sont eux aussi adaptés aux basses tensions
  • les microfusibles à lame, qui sont les fusibles les plus petits, et couvrant les plages d’intensité électrique les plus basses 
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les différentes couleurs de fusibles

L’une des particularités les plus facilement visibles des fusibles des automobiles est la différence de couleur entre leurs corps en plastique transparent. Ces couleurs, qui se retrouvent du gris au vert clair en passant par le brun et le rouge, peuvent permettre de connaître l’ampérage associé à un type spécifique de fusible, même s’il n’existe aucune obligation de standardisation, notamment entre les tailles de fusibles.

Le meilleur moyen pour connaitre l’ampérage associé à un fusible spécifique est de vérifier le chiffre inscrit directement sur son corps en plastique. Cet ampérage peut varier :

  • de 2 ampères à 30 ampères pour les microfusibles
  • de 3 ampères à 30 ampères pour les minifusibles
  • de 3 ampères à 30 ampères pour les fusibles standards
  • de 20 ampères à 80 ampères pour les grands fusibles

Nos villes couvertes par la conduite :