Le système de ventilation des automobiles

Beaucoup des équipements participant au fonctionnement du véhicule servent uniquement au confort de l’usager. Mais quelques-uns de ces équipements, comme le système de ventilation, ne remplissent pas uniquement un rôle cosmétique ou utile uniquement au confort et au bien-être du conducteur, et ceci malgré le fait qu’il y contribue grandement.

Les composants du système de ventilation

Si tous les véhicules n’ont pas forcément de système de climatisation, ils sont tous équipés d’un système de ventilation, qui permet également de réchauffer l’intérieur du véhicule. L’implémentation d’un système de ventilation dans les automobiles est obligatoire pour assurer le bien-être des conducteurs. En effet, les voitures étant, à l’exception des modèles décapotables ou à toit ouvrant, d’énormes contenants métalliques hermétiques, l’absence de renouvellement de l’air à l’intérieur de l’habitacle, mais aussi la présence de gaz d’échappement et d’autres résidus de circulation, pourrait représenter un danger pour la santé des usagers. Le système de ventilation est donc non seulement un équipement de confort grâce au chauffage et à la climatisation, très pratiques durant les périodes de grand froid ou de fortes chaleurs, mais permet également de participer à maintenir l’usager en bonne santé grâce au renouvellement de l‘air ambiant.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Ventilation

Si le système de ventilation ne permet pas vraiment de rafraîchir l’air ambiant du véhicule, il permet de l’évacuer et de le renouveler, faisant ainsi baisser les niveaux de Co2 et d’autres gaz rejetés par les occupants lors de leurs expirations.

Cependant, si l’ajout d’un système de circulation et de renouvellement de l’air ambiant est nécessaire pour l’usager, ce système n’est pas exempt de défauts. En effet, à cause de la faible efficacité des systèmes de filtration inclus dans les évents et autres sorties d’air présentes dans l’habitacle, les usagers circulant derrière certains véhicules très polluants ou dans un tunnel peuvent sentir leur habitacle se remplir de particules fines et d'oxyde d’azote, ce qui peut provoquer diverses dégradations de la santé, notamment chez les usagers fragiles.

Climatisation

Si le système de ventilation n’est pas toujours installé de série sur l’ensemble des véhicules neufs vendus, bien qu’il ait tendance à grandement se démocratiser, c’est parce qu’il s’agit d’un système complexe nécessitant de nombreux éléments pour fonctionner. En effet, pour pouvoir refroidir l’air ambiant d’une automobile, la climatisation doit pressuriser et faire circuler un gaz frigorifique dans son compresseur jusqu’au condenseur, où il atteint une température si basse qu’il devient liquide. Il est alors déshydraté et passe en basse pression grâce à une soupape d’expansion. Le liquide continue ensuite son chemin par l’évaporateur, où il réalise l’échange thermique avec l’air ambiant pour le rafraîchir, ce qui le fait repasser à l’état gazeux.

La climatisation possède certains désavantages. Si elle oblige une certaine surconsommation d’énergie pour pouvoir fonctionner, elle comprend également certains composés fortement polluants, comme les gaz réfrigérant utilisés.

L'écart de température entre l'extérieur et l'intérieur ne doit pas dépasser 5°C. Cela augmente la consommation de carburant et les émissions de gaz carbonique. Lors de fortes chaleur, il est conseillé de stationner à l'ombre, d'aérer le véhicule avant d'allumer la clim.

Garagiste tenant le radiateur d'une automobile

Chauffage

Le système de chauffage des automobiles est d’un grand secours pour les automobilistes, notamment en hiver pendant les périodes de gel ou de grand froid. Pour fonctionner, le chauffage récupère l’eau issue du circuit de refroidissement du moteur pour aller jusqu'au niveau de la ventilation et y réaliser un échange thermique avec l’air ambiant, ceci avant d’être rejeté dans l’habitacle par les ventilateurs.

Le système de ventilation et les vérifications techniques du permis de conduire

Le jour du permis de conduire, l’inspecteur peut demander au candidat, parmi les questions des vérifications intérieures et extérieures obligatoires, d’activer le chauffage et de le mettre sur la fonction “air froid” ou “air chaud”. Dans une autre question, l’inspecteur du permis de conduire peut demander au candidat de lui montrer quelle commande permet la régulation de la vitesse du ventilateur d’air du véhicule dans lequel il passe son examen.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !