Conductrice rechargeant sa voiture électrique pendant ses courses

Au Royaume-Uni, la recharge électrique plus chère que le plein ?

À cause de l’augmentation des tarifs de l’énergie prévue au 1er octobre prochain, le prix d’une recharge électrique dépassera celui d’un plein d’essence ou de diesel.

Un plein d’essence coûtera moins cher qu’une recharge électrique en Angleterre

Si la crise énergétique frappe l’ensemble des pays européens, certains pays sont et seront plus touchés que les autres. C’est notamment le cas du Royaume-Uni, qui verra le plafond maximal des factures d'électricité des familles anglaises passer de 1 971 livres (soit 2 332 euros) à 3 549 livres (4 198 euros) à partir du 1er octobre 2022. Cette augmentation des plafonds s'accompagne d’une augmentation de 80% des tarifs réglementés.

De nombreux foyers anglais risquent de se trouver dans une situation de précarité énergétique.

À cause de ces augmentations, les professionnels de l’automobile britannique estiment que si le prix d’un plein pour une autonomie de 400 km coûte 59 euros, une recharge rapide permettant de bénéficier de la même autonomie pourrait coûter jusqu’à 115 euros de plus qu’un plein d’essence ou qu’un plein de diesel. De quoi réduire drastiquement l’avantage énergétique des véhicules électriques par rapport aux voitures thermiques.

Aucune chance qu’une telle situation ne se produise en France

Grâce aux barèmes réglementés des tarifs de l’électricité, le prix d’une recharge électrique ne pourra pas dépasser celui d’un plein d’essence. Et même si ces barèmes réglementés prendront fin au début de l’année prochaine, le gouvernement a annoncé que ces hausses seraient limitées, ce qui permettra aux propriétaires de voitures électriques vivant en France d’éviter de vivre la même situation que leurs voisins anglo-saxons.