Voitures roulant a 110km/h sur autoroute

La vitesse sur autoroute va-t-elle passer à 110 km/h ?

Si l’abaissement des limites de vitesse à 110 km/h était une mesure soutenue avant l’été par la première Ministre, ce changement des limites de vitesse sur autoroute ne semble plus être à l’ordre du jour d’après les dires du ministre des Transports Clément Beaune.

La baisse des limitations de vitesse sur autoroute à 110 km/h ne semble pas prévue

Alors qu’il était invité dans l’émission Questions politiques diffusée sur France Inter, le ministre des Transports Clément Beaunes a indiqué que l’abaissement des limites de vitesse sur autoroute de 130 km/h à 110 km/h n’était pas envisagé aujourd’hui.

Rien n’indique donc que cette mesure ne verra jamais le jour, mais les automobilistes peuvent se rassurer, ils pourront continuer à circuler à 130 km/h sur autoroute pendant encore un certain temps.

Les difficultés liées à la baisse à 80 km/h prises comme exemple

Si, malgré les avantages sécuritaires et écologiques qu’aurait une diminution des limites de vitesse sur autoroute à 110 km/h, cette mesure n’est pas envisagée par le ministère des Transports à l’heure actuelle car tous les automobilistes français ne seraient pas prêts à accepter un abaissement généralisé sur l’ensemble des autoroutes de l’hexagone.

Le ministre des Transports Clément Beaune prend pour exemple la baisse des limitations de vitesse à 80 km/h des routes limitées à 90 mise en place par le gouvernement Philippe. Si les motivations à l’origine de cet abaissement de la limite de vitesse étaient louables, de très nombreuses routes sont repassées depuis à une limitation à 90 km/h. La raison à l’origine de ce retour en arrière vient de la difficulté qu’ont eu à accepter les usagers de la route comme les administrations locales autour de cet abaissement global décidé unilatéralement depuis la capitale.

C’est donc dans une volonté d’éviter de courroucer les automobilistes français et de leur imposer de nouvelles baisses de limitations de vitesses qui pourraient être incomprise et difficilement acceptées (voire même rejetées) que le ministre des Transports préfère ne pas envisager un abaissement des limitations de vitesse sur autoroute à 110 km/h pour l’instant.