Les comportements à risques associés aux cortèges de mariages

Si la plupart des véhicules motorisés circulent seuls et en parfaite autonomie sur le réseau routier, il arrive que lors de certains événements particuliers, des usagers de la route suivent tous ensemble un même itinéraire. C’est notamment le cas des cortèges de mariage, qui comprennent la plupart du temps des files d’automobiles très importantes, et qui peuvent être le théâtre de nombreuses infractions lors de leurs déplacements. Pourtant, circuler en grand nombre ne doit pas empêcher les usagers de suivre la réglementation routière, et les infractions liées au stationnement, à l'usage intempestif des avertisseurs sonores ou encore au délit d'entrave à la circulation seront sévèrement punis par la loi en cas de contrôle routier.

Les cortèges de mariage doivent suivre les règles du Code de la route

Lorsqu’ils circulent le long des voies de circulation, les cortèges de mariages doivent veiller à respecter l’ensemble des règles établies dans le code de la route. Cela signifie que les usagers doivent suivre les voies réservées à la circulation des véhicules motorisés ainsi que les différentes indications fournies par la signalisation horizontale comme verticale. Les conducteurs devront, de plus, veiller à respecter les différentes limitations de vitesse de vigueur dans la commune où est célébré le mariage, et celles en dehors de l'agglomération si le cortège sort des limites de la commune.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Stationnement des véhicules des invités dans la commune

L’une des principales caractéristiques des cortèges de mariages est le nombre de véhicules extrêmement important qu’ils comprennent. Or, pour pouvoir assister aux différentes cérémonies, les invités devront quitter leur véhicule durant plusieurs heures, laissant ainsi leurs automobiles en stationnement dans la ville où se déroule la cérémonie. La plupart des communes invitent donc les usagers à stationner leur véhicule dans les emplacements prévus à cet effet. En agissant ainsi, les conducteurs s'assureront que leur automobile ne gêne pas la circulation et qu'ils n’abîmeront pas les aménagements routiers en stationnant sur des emplacements qui ne seraient pas prévus pour ça.

Déplacement du cortège et infractions multiples

Une fois la cérémonie civile terminée, le cortège d’un mariage doit généralement prendre la route afin de se rendre soit sur le lieu où se déroulera la cérémonie religieuse, s’il y en a une, soit directement dans une salle des fêtes où les mariés et leurs invités pourront célébrer cet événement. Malheureusement, c’est durant cet important mouvement de véhicules que sont souvent commises de nombreuses infractions au code de la route. Parmi les infractions les plus courantes, il est possible de lister le défaut du port de la ceinture de sécurité, l’usage intempestif du klaxon, ou encore l’entrave à la circulation.

L'usage abusif de l’avertisseur sonore

Si l'avertisseur sonore est un équipement de sécurité qui peut être retrouvé dans toutes les automobiles, son usage est extrêmement réglementé. C’est notamment le cas en agglomération, où son utilisation est réservée aux cas de dangers immédiats. Lorsque les usagers appartenant au cortège d’un mariage utilisent leur avertisseur sonore de manière intempestive, ils commettent alors une infraction de 2ème classe, qui s’accompagne de la remise d’une amende de 35€.

Défaut du port de la ceinture de sécurité

Lorsqu’ils sont pris dans l’euphorie du moment, il peut arriver que les participants à un cortège de mariage oublient, intentionnellement ou non, de boucler leur ceinture de sécurité après leur départ. Le défaut de port de ceinture de sécurité est pourtant une infraction au Code de la route soumise à une contravention de 4ème classe, qui comprend donc la remise d'une amende forfaitaire de 135€ ainsi que le retrait de 3 points sur le permis de conduire si c’est le conducteur qui commet l’infraction.

Entrave à la circulation

L’entrave à la circulation est l’une des infractions les plus graves que peuvent commettre les participants à un cortège de mariage. En effet, comme le définit l’article L412-1 du Code de la route, le fait d’entraver ou de gêner la circulation publique est un délit puni de deux années d’emprisonnement et de 4 500€ d’amende.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

S’il est aisé de comprendre l’envie pour les conducteurs circulant dans un cortège de mariage de célébrer ce moment, il est important de se souvenir que tout n’est pas permis sur les routes. Le plus petit impair quant aux règles du code de la route pourrait rapidement engendrer différents risques pour les participants au cortège comme pour les autres conducteurs. Les automobilistes doivent donc impérativement suivre les règles de circulation s’ils ne veulent pas prendre le risque que cette journée de fête tourne au cauchemar.

Nos villes couvertes par la conduite :