Seniors : quelle assurance auto choisir ?

Si tous les conducteurs doivent être assurés pour pouvoir circuler en toute légalité le long du réseau routier français, tous les conducteurs n’ont pas les mêmes besoins en matière d’assurance auto. C’est notamment le cas des seniors, qui représentent un risque plus important d’après les assureurs du fait de l’impact de la vieillesse sur leur capacité à conduire. Ces conducteurs spécifiques peuvent alors être amenés à choisir des offres d’assurance auto plus adaptées à leurs habitudes de conduite.

AU SOMMAIRE :

Couple de seniors circulant dans une voiture

Quels usagers sont considérés comme des seniors par les assureurs ?

La grande majorité des seniors circulant sur les routes sont des jeunes retraités, dont l’âge varie de 60 à un peu plus de 75 ans. Ce sont des conducteurs expérimentés et prudents qui, grâce à leur respect du code de la route et à leur capacité de conduite, n’ont majoritairement eu aucun mal à atteindre le bonus 50 et à le garder.

S’ils représentent environ 16% des usagers circulant sur les routes, ils sont surtout surreprésentés parmi les victimes d’accidents mortels, puisque les seniors comptaient pour 26,2% des tués sur les routes en 2019, et représentaient même un tiers des tués en agglomération dû au fait du nombre important de piétons âgés de 65 ans ou plus renversés par un véhicule.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Quels sont les besoins spécifiques des seniors en matière d’assurance auto ?

S’il n’existe pas d’offre de garanties spécifiques aux seniors proposées par les compagnies d’assurance auto, les jeunes seniors doivent prendre en compte le fait que leur passage à la retraite risque de bouleverser leurs habitudes de conduite. Il n’est ainsi pas rare que des automobilistes qui avaient besoin de prendre leur véhicule tous les jours afin de rejoindre leur lieu de travail réduisent leur usage de la voiture une fois qu’ils auront atteint l’âge de la retraite. À l’inverse, certains seniors pourraient profiter du gain de temps libre que leur apporte la retraite pour visiter la France ou l’Europe, voire réaliser plus de trajets pour aller visiter leur famille.

Dans tous les cas, ces changements parmi les habitudes de conduite entraînent un changement quant aux risques associés au contrat d’assurance. Les usagers doivent donc prévenir leur assureur, qui pourrait proposer une diminution ou une augmentation du montant de la prime d’assurance auto en fonction de l’évolution des risques. Un senior conduisant une voiture puissante payera forcément moins cher qu'un senior assurant une voiture d'occasion.

Les conducteurs atteignant l’âge de la retraite peuvent donc profiter de ce changement pour revoir les garanties d’assurance auto auxquelles ils ont souscrit en réalisant différentes actions comme :

  • supprimer leur garantie trajets domicile-travail s’ils utilisaient leur véhicule pour rejoindre leur lieu de travail
  • passer à une assurance auto au kilomètre s’ils comptent réduire le nombre de kilomètres qu’ils parcourront chaque année
  • changer pour une assurance auto “au tiers” si la voiture du senior est ancienne et que sa valeur ne nécessite pas la souscription à une offre plus onéreuse que la responsabilité civile
  • penser à la garantie dépannage 0km afin d’être bien accompagné et dépanné quelle que soit la situation

Conducteur senior souscrivant une assurance auto

À partir de quel âge les seniors deviennent-ils des usagers plus à risque pour l’assureur ?

Il n’y a pas d’âge exact à partir duquel les conducteurs représentent un risque supplémentaire pour les compagnies d’assurance auto. Néanmoins, il est certain que le poids des années finit par se faire ressentir. Les conducteurs peuvent alors voir leurs réflexes diminuer, leur vue baisser ou encore leur mobilité être réduite du fait de l’arthrose. Tous ces facteurs médicaux peuvent rendre la conduite d’une voiture plus ou moins compliquée pour les seniors en fonction de leur gravité. Le traitement de certains de ces troubles peut d’ailleurs s’accompagner de prises de médicaments dont les effets potentiels peuvent être parfois incompatibles avec la conduite.

Mais tous les automobilistes ne vieillissent pas à la même vitesse ni avec la même intensité, et certains conducteurs pourraient garder d’excellents réflexes même après un âge avancé. Néanmoins, la question de l'encadrement de la capacité des seniors à conduire refait généralement surface, avec notamment au cœur des débats la possibilité de mettre en place une visite médicale obligatoire passée régulièrement afin de s’assurer que l’usager dispose toujours des capacités suffisantes pour circuler au volant de son véhicule.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Combien coûte la prime d’assurance auto d’un senior ?

Contrairement aux idées reçues qui accompagnent généralement les profils des seniors en matière d’assurance auto, le coût de la prime d’assurance pour un retraité est généralement moins cher que celui de la moyenne nationale, malgré les risques financiers que certains conducteurs âgés peuvent représenter pour les assureurs.

En effet, les chiffres montrent que les seniors sont les usagers les plus respectueux du Code de la route, et qu’ils ne provoquent pas plus de sinistres que les autres catégories de conducteurs. Cela est d’autant plus vrai que la plupart d'entre eux réduisent les fréquences de leurs trajets, ce qui réduit de fait leurs risques d’être impliqués dans un accident de la route

Néanmoins, certains assureurs n’hésitent pas à appliquer soit une surprime soit des prix de franchises plus élevés aux seniors qu’ils couvrent afin de compenser les nouveaux risques financiers que ces conducteurs pourraient engendrer du fait de leur vieillissement et de l’impact de ce vieillissement sur leur capacité à conduire.

Les conducteurs âgés qui souhaiteraient changer de contrat d’assurance auto ne doivent pas hésiter à comparer les différentes offres et devis qu’ils pourraient recevoir. Ils doivent alors vérifier l’ensemble des points spécifiques qui pourraient les impacter directement comme les garanties choisies ou le prix de la prime d’assurance auto, avant de souscrire à l’offre qui leur convient le mieux.