L’Attestation Scolaire de Sécurité Routière

Les deux niveaux d’Attestations Scolaires de Sécurité Routière sont des examens passés par les collégiens français issus de classes de 5e et de 3e pendant leur temps scolaire. L’Attestation Scolaire de sécurité Routière, et plus particulièrement l’ASSR de niveau 2, est nécessaire dans le cadre de la présentation à l’examen du permis de conduire.

Au sommaire :

Formation au code de la route sur une tablette tactile

Qu’est-ce que l’ASSR ?

L’ASSR est une formation d’enseignement obligatoire divisée en deux niveaux et passée par les collégiens français pendant leur scolarité. L’obtention de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière ou de l’Attestation de Sécurité routière est obligatoire pour tous les candidats de moins de 21 ans souhaitant se présenter aux examens théoriques et pratiques du permis de conduire.

L’ASSR 1

Des sessions de passage de l’ASSR 1 sont organisées pour les classes de 5e ou de niveau équivalent, ainsi que pour les collégiens atteignant leurs 14 ans durant l’année civile. Dans le cadre de cette épreuve, les élèves doivent visionner 20 extraits vidéo illustrant 4 catégories d’usagers différents (piétons et rollers, cyclistes, cyclomotoristes et autres) dans le cadre de 7 situations thématiques différentes :

  • la circulation et le dépassement
  • les équipements
  • les intersections
  • la vitesse
  • le passager
  • les règles
  • la santé

Ces 20 extraits vidéo sont suivis de questions à choix multiples comptant 3 possibilités de réponses et une seule bonne réponse, auxquelles les collégiens doivent répondre soit sur des boîtiers connectés, comme les anciens candidats à l'examen du Code de la route, soit sur des grilles imprimées.

Si c’est aux établissements scolaires que revient la charge d’organiser les sessions de présentation à l’ASSR 1 pendant le temps scolaire, celles-ci doivent impérativement se dérouler entre le début du 2e trimestre et la fin de l’année scolaire.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Validation de l’ASSR 1

Pour décrocher l’ASSR 1, les collégiens doivent impérativement obtenir la note de 10/20 au QCM. S’il ne parvient pas à obtenir une note de 10/20 à sa première présentation, l’élève peut se présenter à une seconde session de l’examen, à condition d’en exprimer la demande au directeur de son établissement.

L’ASSR 2

Comme pour l’ASSR 1, la présentation à l’ASSR 2 est organisée pour les classes de 3e ou aux collégiens fêtant leur 16e anniversaire pendant l’année civile. S’il couvre les mêmes thématiques que l’épreuve de l’ASSR 1, l’examen de l’ASSR 2 est plus complexe que celui proposé aux collégiens en classe de 5e. En effet, s’ils doivent toujours visionner 20 extraits vidéo, les collégiens doivent ensuite répondre à des questions à choix multiple comptant 3 ou 4 possibilités de réponses. De plus, le nombre de réponses bonnes n’est plus limité à 1, mais peut aller jusqu’à 4 par question.

Comme pour l’ASSR 1, l’épreuve de l’ASSR 2 doit être organisée par l’établissement scolaire entre le début du deuxième trimestre et la fin de l’année scolaire.

Validation de l’ASSR 2

Pour valider leur épreuve de l’ASSR 2, les collégiens doivent impérativement décrocher la note minimum de 10/20. Comme pour l’ASSR 1, les candidats malchanceux peuvent participer à une autre session en transmettant une demande à leur chef d’établissement.

Questionnaire avec réponses à choix multiple

Pourquoi l’ASSR est-elle obligatoire ?

Si cette attestation ne permet pas de conduire un véhicule à moteur, elle permet à son possesseur de justifier d’une première connaissance des règles relatives à la sécurité routière. Cette attestation est obligatoire dans le cadre de la présentation aux examens du Brevet de Sécurité Routière ou du Permis de conduire.

Pour les candidats n’ayant plus leur ASSR

En cas de perte ou de vol de leur Attestation Scolaire de Sécurité Routière, les candidats au permis de conduire peuvent demander un duplicata auprès de leur établissement scolaire. De plus, il est dorénavant possible pour tous les candidats n’ayant plus leur attestation d’ajouter à leur dossier une déclaration sur l’honneur stipulant que le candidat a bien obtenu son ASSR 2.

Passer l’ASR pour les candidats n’ayant jamais eu leur ASSR

Les candidats n’ayant pas pu décrocher leur ASSR de niveau 2 pendant leur scolarité doivent présenter l’Attestation de Sécurité Routière (ou ASR), qui remplacera l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière. Cet examen spécifique, spécialement proposé aux candidats âgés de plus de 16 ans, se passe auprès d’un centre GRETA.

Les conducteurs étrangers souhaitant se présenter à l’examen du permis de conduire et n’ayant jamais été scolarisés en France peuvent tout de même effectuer une demande de dossier auprès de leur préfecture, en mentionnant bien le fait qu’ils n’ont jamais obtenu l’ASSR de niveau 2. Si leur dossier sans l’ASSR 2 est refusé, ces candidats étrangers devront, eux aussi, se présenter à l’examen de l’ASR auprès d’un centre GRETA.