Les principales victimes d’accidents

En France, même si tous les groupes d’usagers sont soumis à la même réglementation routière en ce qui concerne la sécurité, certains sont plus souvent impliqués que d’autres dans des collisions dont les conséquences peuvent être mortelles. Depuis quelques années, certaines tendances parmi les principales victimes d’accident tendent à se confirmer.

Airbag d'une automobile active suite a une collision

Pourquoi les accidents de la route font de plus en plus de victimes  ?

De l’automobile en passant par les vélos, ou encore les deux-roues, les moyens de transport n’ont cessé d’évoluer depuis la révolution industrielle. Si les voitures ont une vitesse maximale de plus en plus élevée, force est de constater que le nombre d’équipements de sécurité a lui aussi augmenté. Ces derniers, comme par exemple l’avertisseur de changement de file, sont d’ailleurs de plus en plus performants et permettent de sécuriser l’ensemble des passagers. De ce fait, même si le nombre d’accidents survenus chaque année n’a pas baissé, on constate une mortalité beaucoup moins élevée parmi les victimes.

Au-delà des aspects mécaniques du véhicule, on constate également un lien de cause à effet avec le comportement des usagers. Pour faire face à de nombreuses incivilités, le gouvernement a opté pour un nouveau programme d’apprentissage routier qui débute dès le plus jeune âge. Même les textes de référence ont évolué afin d’intégrer les notions de partage d’espaces issues du code de la route.

Pourtant, les principales victimes d’accidents demeurent les usagers les plus vulnérables et il faudra sans doute attendre plusieurs années avant de constater une prise de conscience collective.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les cyclistes

En installant des vélos en libre-service, de nombreuses agglomérations ont fait le choix de promouvoir ce mode de déplacement écologique. Malheureusement, la plupart du temps, les aménagements de la chaussée ne sont pas adaptés aux besoins des cyclistes et ils créent parfois même des situations dangereuses. D’autre part, en l’absence d’une réelle formation au Code de la route, certains cyclistes ont développé des comportements à risques notamment en ce qui concerne le respect de la signalisation.

Ces deux facteurs combinés engendrent depuis quelques années de très nombreux accidents impliquant des cyclistes.

Les seniors

En France, les seniors sont une population d’usagers vulnérables particulièrement représentée parmi les victimes d’accidents de la route. Qu’ils soient piétons, cyclistes ou conducteurs, c’est généralement la baisse de leurs aptitudes visuelles et auditives ainsi que leurs temps de réaction élevé qui les met en danger. Si pendant un temps l’idée de proposer régulièrement des contrôles médicaux pour vérifier l’état de santé des conducteurs seniors a été évoquée dans diverses commissions, pour le moment la situation n’a pas évolué. Cela se ressent au niveau du nombre de seniors victimes d’accident dans chacun des bilans de sécurité routière.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les piétons

Les piétons, plus particulièrement les personnes à mobilité réduite ainsi que les enfants, font encore et toujours partie des nombreuses victimes d’accident. Cette tendance se confirme aussi bien en ville que sur les routes de campagnes. Ces victimes sont souvent impliquées malgré elles dans des collisions suite à la perte de contrôle d’un véhicule par son conducteur. En l’absence d’équipements de protection telle qu’une carrosserie, un tel choc s’avère généralement mortel.

Nos villes couvertes par la conduite :