Quelle amende en cas d’usage abusif du klaxon ?

Des usagers de la route pourraient être tentés, durant leurs trajets, de faire régulièrement usage de leur avertisseur sonore, ou klaxon. Mais l’usage des avertisseurs sonores est extrêmement contrôlé et une utilisation inadaptée peut entraîner la remise d’une amende.

AU SOMMAIRE :

Que dit le Code de la route quant à l’usage du klaxon ?

Si l’utilisation du klaxon est autorisée, ce n’est que dans des circonstances très spécifiques, qui peuvent différer selon si le conducteur circule de jour ou de nuit. Certaines interdictions peuvent, elles aussi, être adaptées à des situations spécifiques, comme si l’usager circule en agglomération ou hors agglomération.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Utilisation du dispositif en agglomération

L’emploi des avertisseurs, quels qu’ils soient, est défini par les articles R416-1 à R416-3 du Code de la route. Dans le cas d’une utilisation en agglomération, la législation indique que l’usage des avertisseurs sonores est interdit sauf en cas de danger immédiat

Utilisation du dispositif hors agglomération

Pour les automobilistes circulant en dehors d’une ville, le fait de klaxonner est autorisé, mais uniquement pour fournir aux autres conducteurs les avertissements et les indications qui leur semblent nécessaires. 

Automobiliste frappant son klaxon

Les interdictions valables dans toutes les situations

Quelle que soit la raison qui pousse les conducteurs à klaxonner, cet usage doit non seulement être conforme aux règles fournies par le Code de la route, mais ne doit pas non plus être prolongé au-delà de ce qui est exigé lors d’un usage raisonné des avertisseurs sonores.

De plus, l'usage des avertisseurs sonores est interdit une fois que la nuit est tombée. Dans ce cas, les automobilistes doivent privilégier la communication d’avertissement par des équipements visuels, et plus précisément grâce à des appels de phares, toujours lorsque de tels avertissements sont nécessaires.

Enfin, les conducteurs ne peuvent pas utiliser comme avertisseur sonore une trompe à sons multiples, une sirène ou bien encore un sifflet. Les automobilistes peuvent faire changer l’avertisseur sonore homologué qui est installé de base dans leur voiture, mais uniquement pour le remplacer par un autre avertisseur sonore homologué

Entraînement code de la route
Code de la route
À 4,99 € / an

Quelles sanctions en cas d’usage abusif du klaxon ?

Si des usagers de la route sont surpris à utiliser leur avertisseur sonore dans une situation qui ne correspond pas aux usages prévus par le Code de la route, les automobilistes recevront une contravention de seconde classe, comprenant notamment une amende forfaitaire de 35 euros, dont le montant peut être minoré à 22 euros ou majoré à 75 euros.

En cas d’utilisation d’un avertisseur sonore non homologué, le conducteur du véhicule concerné recevra une contravention de troisième classe, comprenant une amende forfaitaire de 68 euros, mais qui peut être minorée à 45 euros ou majorée à 180 euros.

Dans ces deux cas de figure, la contravention n’entraîne aucun retrait de points sur le permis de conduire.

Enfin, les cyclistes doivent impérativement avoir sur leur vélo une sonnette comprenant un timbre ou un grelot pouvant être entendu à 50 mètres. Les cyclistes qui circuleraient sans sonnette ou avec une sonnette qui ne respecterait pas ces obligations recevront une contravention de première classe, accompagnée d’une amende forfaitaire d’un montant de 11 euros. Là encore, la remise de cette contravention n’entraîne pas de perte de points sur le permis de conduire.