Risque-t-on une amende lorsque l’on lave sa voiture chez soi ?

De nombreux propriétaires de voitures et d’autres types de véhicules motorisés peuvent avoir la tentation de nettoyer leur véhicule chez eux. Si cette pratique est interdite et peut donner lieu à des amendes plus ou moins importantes en cas de contrôle, des alternatives existent pour permettre aux usagers de la route de nettoyer leur véhicule tout en suivant la législation.

AU SOMMAIRE :

Nettoyage automatique du pare-brise avant d'une automobile

Les interdictions liées au fait de laver soi-même son véhicule

Tous les usagers de la route ne le savent pas forcément mais l’article 99-3 de l’arrêté du 20 novembre 1979 portant règlement sanitaire du département de Paris indique que “le lavage des voitures est interdit sur la voie publique, les voies privées ouvertes à la circulation publique, les berges, ports et quais ainsi que dans les parcs et jardins publics”. Cette interdiction est appuyée par une seconde interdiction provenant du code de santé publique, qui indique qu'il est interdit de rejeter des eaux autres que ménagères, par exemple celles provenant du lavage d’un véhicule, dans les systèmes de collecte publiques sans autorisation préalable.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Pourquoi est-il interdit de laver sa voiture soi-même et quelles sont les sanctions encourues ?

Si de telles interdictions existent, c’est d’abord et avant tout pour protéger l’environnement. En effet, les produits utilisés par les usagers lorsqu’ils nettoient leur véhicule peuvent être en partie composés d’éléments polluants, qui risqueraient de s’infiltrer dans le sol, provoquant ainsi une éventuelle pollution du sol, des nappes phréatiques, ou bien encore pourraient finir dans les égouts.

Si le propriétaire d’un véhicule motorisé est contrôlé alors qu’il lave son véhicule, même chez lui, sans avoir obtenu une autorisation au préalable, alors il pourra s’exposer à la remise d’une amende de 450 €, voir à une peine de deux ans de prison et 75 000 € d’amende s’il est prouvé que les eaux déversées par l’usager sont à l’origine d’une pollution des sols.

Conductrice nettoyant son pare-brise

Quelles sont les solutions alternatives pour les conducteurs qui souhaiteraient tout de même laver leur véhicule ?

Si les automobilistes ne peuvent pas laver leur véhicule à grande eau chez eux, certaines solutions existent pour permettre soit à ces conducteurs de laver leur véhicule chez eux sans polluer, soit de le laver dans un établissement spécifique.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les solutions pour laver son véhicule chez soi

L’eau n’est pas la seule méthode existante pour laver un véhicule motorisé chez soi. En effet, il existe pour les usagers qui souhaitent absolument laver leur véhicule à leur domicile des solutions de lavage à sec, sans qu’il n’y ait besoin d’utiliser d’eau pour laver et rincer leur véhicule. Il suffit aux conducteurs de vaporiser un produit spécial lavage à sec sur la carrosserie froide de leur véhicule, de laisser le produit agir pendant quelques secondes afin qu’il absorbe la saleté présente sur le véhicule, puis d’essuyer le véhicule à l’aide d’un chiffon microfibres.

Automobiliste nettoyant le pare-brise de son vehicule

Les autres solutions pour laver son véhicule

Pour les autres propriétaires de voitures qui ne souhaiteraient pas tester le lavage à sec des véhicules motorisés, il reste également la possibilité de nettoyer ou de faire nettoyer leur voiture dans une station de lavage. Qu’ils s’agisse d’un centre utilisant des rouleaux ou des jets à haute pression, ces centres spécifiques disposent d’équipements destinés à récolter puis à purifier l’eau utilisée dans le cadre des lavages de voitures, ce qui permet de réduire les risques de pollution des sols ainsi que des nappes phréatiques.