Tout savoir sur les routes européennes

Le réseau routier européen est composé de plusieurs routes européennes dont la numérotation est sous la responsabilité de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies. Cette directive est appliquée en vertu d’un accord européen sur les artères internationales principales du trafic, ratifié en 1975. Et pour en savoir plus sur notre formation théorique, n'hésitez pas à tester nos séries gratuites de code de la route.

Panneaux d'autoroutes representant des voies europeennes en Allemagne

Qu’est-ce qu’une route européenne ?

Les traités en vigueur indiquent qu'il existe trois catégories de routes : les autoroutes, les routes expresses et les routes ordinaires.

L’autoroute est décrite de manière détaillée et exhaustive dans le Code de la route.

Depuis 2008, une voie est définie comme étant une route expresse dès lors qu'elle est dédiée aux trajets effectués par des voitures, dont l'accès est régi par des intersections réglementées, qui n'autorise ni le stationnement et ni l'arrêt, même sur l'accotement. Enfin, celle-ci ne traverse jamais à même niveau les rails des trains, les rails de transports en commun, ni les voies dédiée aux déplacements des piétons.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Enfin, une route considérée comme étant ordinaire est une voie ouverte à tous les types d’usagers, même ceux qui ne sont pas véhiculés. Cette dernière est aménagée sous la forme d'une voie unique ou de chaussées séparées.

Actuellement, le réseau routier européen est principalement composé d’autoroutes et de routes expresses.

Les caractéristiques des routes européennes

Les routes européennes comprennent une chaussée d’une largeur de 3,50 mètres minimum dont la hauteur est libre sous ouvrage, c'est-à-dire qui se trouve au-dessus de la chaussée, ne peut pas être en dessous de 4,5 mètres. Un dispositif doit être positionné au milieu des voies, à part au sein des portions qui disposent d'un éclairage, pour ne pas éblouir les différents véhicules qui roulent dans le sens inverse.

La législation recommande :

  • la mise en place de postes de secours dotés d'un téléphone, rattachés à un plateau d'appel accessible en continu (24/24) pour faire face aux urgences
  • la mise en place d’une clôture adaptée lorsque l'implantation de la végétation et de la chaussée n'empêche pas la traversée de gibier, afin de protéger les véhicules des risques de collisions

Les équipements de services

La présence d’équipements de service, tels que les aires de repos, les aires de service et les postes frontière autoroutiers sont obligatoires sur les routes européennes. Les aires de repos sont positionnées en bonne intelligente, à un certain écart des péages. Elles offrent la possibilité aux conducteurs de faire une halte reposante et de limiter ainsi les effets néfastes d'un long trajet monotone.

Les aires de service doivent mettre à disposition des usagers de la route des prestations de service comme le parking, les pompes à carburant, des cabines téléphoniques ainsi que des sanitaires faciles d'accès pour les usagers à mobilité réduite ou souffrant d'un handicap. Les places de stationnement doivent être positionnées à l'écart des voies de circulation. Comme sur l’autoroute, les routes Européennes doivent annoncer avec des panneaux le nombre de kilomètres à parcourir avant d'atteindre la prochaine aire de repos.

Panneaux de signalisation d'une autoroute en France

La signalisation

Les routes sont indiquées à l'aide d'un panonceau doté de l’inscription E suivi du code numérique de la route. L’UNECE a fait parvenir aux différents gouvernements les bonnes pratiques suivantes :

  • la lettre E ainsi que les chiffres doivent avoir la même taille
  • les panneaux doivent être entourés d’une liseré de couleur blanche
  • l’indication du code numérique de la route européenne doit avoir une taille équivalente à l’indication relative au numéro correspondant à la route nationale
Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Bien que la numérotation de ces routes ait été unifiée, les législations nationales, les normes et les signalisations locales, notamment les limitations génériques de vitesse, varient toujours en fonction des pays européens qui sont traversés par les routes européennes. L’Europe a besoin d’harmoniser ces routes, mais pour le moment, deux approches, et deux réseaux de routes européennes s’opposent.

Nos villes couvertes par la conduite :