Tout savoir sur les routes départementales

L'ensemble du territoire français est accessible aux véhicules motorisés dans sa longueur comme dans sa largeur grâce à un ensemble de routes. Parmi les différents types de routes comprises dans le territoire routier français, celui-ci comprend notamment des routes départementales, gérées par le conseil départemental et reconnaissables grâce à leurs cartouches et à leurs bornes de signalisation de couleur jaune.

AU SOMMAIRE :

Qu’est-ce qu’une route départementale ?

Les routes départementales sont des voies de circulation appartenant au domaine public routier. Ces routes sont gérées dans leur ensemble par les départements, et toutes les dépenses concernant la construction, la rénovation et l'entretien des routes départementales sont donc à la charge du Conseil Départemental s'occupant de ladite route.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

C’est également le Conseil Départemental qui approuve l’ensemble des projets, des plans et des devis présentés dans le cadre de la construction ou de la rénovation d’une route départementale. Cependant, si une construction ou un alignement de route départementale déborde sur une agglomération, le Conseil Départemental doit alors soumettre sa proposition au Conseil Municipal de l’agglomération concernée, afin que le projet soit validé par les deux entités.

Enfin, c'est également le Conseil Départemental qui est en charge de la mise en oeuvre et du respect des consignes relatives à la sécurité routière sur les voies départementales.

D’après le mémento de statistique des transports 2015 (section 3.3.3), l’ensemble des routes départementales praticables représentait un total de 687 789 kilomètres sur tout le territoire français au 31 décembre 2015.

Dispositions légales liées aux routes départementales

La loi d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire du 25 juin 1999 a été votée afin d'offrir à tous les usagers de la route une expérience de conduite agréable. Cette loi prévoit que c’est aux régions, en concertation avec les départements, de définir les tracés des différentes routes ouvertes sur leur territoire. Cette disposition permet de créer une véritable cohérence dans le maillage routier, ce qui facilite la conduite pour la totalité des usagers de la route.

Cartouche de localisation d'une route departemantale

Limitations de vitesse et signalisation spécifiques

La limitation de vitesse sur les routes départementale est fixée à 80 km/h pour tous les usagers de la route, sauf pour les voies bénéficiant d'un terre-plein central ou d'un créneau de dépassement, qui restent à 90 km/h.
Certaines portions de route peuvent également être limitées de façon spontanée à 70 km/h voire 50km/h. Si la plupart des routes départementales suivent ce modèle, certaines routes peuvent également se voir attribuer la fonction de route express, à condition d’en respecter les caractéristiques.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Il existe, comme pour tous les autres types de routes, des éléments de signalisation spécifiques aux routes départementales. Parmi ces éléments, les plus reconnaissables sont certainement les bornes et les cartouches de localisation. De couleur jaune et comportant la lettre D ainsi que le numéro de la route le long de laquelle l’usager circule, ces bornes et ces cartouches sont là pour aider le conducteur à se repérer sur le réseau routier français.

Une borne de signalisation comportant les marquages spécifiques des routes départementales.

Des aménagements spécifiques peuvent également être rencontrés le long des routes départementales. Il est notamment possible de croiser des carrefours à sens giratoire, mais aussi des parkings et des aires de repos, prévues pour le confort des usagers, de la même façon que ceux présents le long des autoroutes.

Nos villes couvertes par la conduite :