Les routes nationales

En France, les routes nationales sont de grandes et longues voies traversant d'importantes partie de l'hexagone. Y circuler est gratuit pour la plupart des véhicules, sauf lors de la traversée de certains ouvrages d'art qui sont accessibles via une barrière de péage.

Les caractéristiques des routes nationales en France

Les routes nationales sont accessibles pour tous les usagers, sauf sur certaines portions ayant le statut de voies express. La réalisation, l’entretien et l’exploitation de ces routes sont à la charge de l’État depuis 2006, alors qu'auparavant c'était aux directions départementales de l’Équipement de s'en occuper. La majeure partie des routes nationales a été décentralisée et est dorénavant pilotée directement par les conseils départementaux, qui les gèrent en totale autonomie.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Ancien maillage des routes

La loi du 16 avril 1930 avait classé dans la voirie nationale 40 000 km de routes et chemins initialement rattachés à la voirie départementale et communale, mais un grand nombre de routes nationales a été déclassé en routes départementales suite à une loi de 1972.

En 2006, la France disposait de plus de 30 000 km de routes nationales et d’autoroutes gratuites, qui n'étaient pas gérées par des entreprises privées. Les premières routes nationales, qui sont numérotées de 1 à 20, démarraient aux portes de Paris et permettaient de rejoindre d’autres villes de moindre importance. Les routes dont la numérotation démarre à 21 ont été construites dans un second temps, et ont permis d’obtenir un maillage complet de la France.

Nouveau maillage des routes nationales et départementales

Depuis la loi de décentralisation du 13 août 2004, de nombreuses routes nationales ont finalement été transférées en tant que routes départementales. Le décret du Journal officiel datant du 6 décembre 2005 dresse une liste des voies qui restent dans le réseau routier national. Les autres routes ont finalement été reclassées par l'intermédiaire d'arrêtés préfectoraux entre 2006 et 2008. Ainsi, le nouveau réseau routier composé de routes nationales est moins dense, l’État a reclassé ses services routiers :

  • 11 directions interdépartementales des Routes (DIR) assurent l’entretien et l’exploitation du réseau à l'aide d'une logique d’itinéraires
  • 12 directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) assurent la maîtrise d’ouvrage des projets d'agrandissement et d'urbanisation du réseau

Au 31 décembre 2009, les routes départementales couvrent une distance totale de 377 986 km.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

La signalisation des routes nationales : bornes, panneaux, ...

Les bornes désignant les routes nationales sont rouges et blanches. Le nombre qui y est inscrit en noir désigne le nombre de kilomètres parcourus depuis le début de la route. Les cartouches représentant les routes nationales sont de couleur rouge et le numéro de la route nationale y est inscrit en blanc.

Lorsque l’on trouve sur une borne ou un cartouche le pictogramme représentant un anneau blanc sur le fond noir, c’est généralement pour indiquer la présence d’une ceinture périphérique. Il s’agit d’une voie rapide urbaine ou une voie de type autoroutier permettant à la circulation de transit de contourner une ville, son centre-ville ou une agglomération afin de rejoindre de grands axes tels que les autoroutes.

Borne de signalisation d'une route nationale

Comme toutes les routes secondaires du réseau routier français, les routes nationales sont généralement limitées à la vitesse maximum de 80 km/h. Cependant, à certains carrefours dangereux, accidentogènes, ou à visibilité très réduite, la vitesse peut être abaissée à 70 km/h. Cela peut également être appliqué lors de la traversée de lieux dits ou à l'approche de l'entrée d'agglomération. De plus, les voies de circulation bénéficiant d'un séparateur de voies ou d'un créneau de dépassement sont limitées à 80 km/h.

Nos villes couvertes par la conduite :