0
3

Jours

1
5

Heures

Jusqu’à -100€ sur les packs permis* Jusqu'au 15 juillet inclus. J'en profite

Vitesse : faut-il croire son compteur de vitesse ou son GPS ?

Par :
Publié le
/
/
Affichage vitesse sur tableau de bord

Lorsque les usagers de la route circulent sur le réseau routier français, ceux-ci doivent faire extrêmement attention non seulement à leur environnement de conduite, mais ils doivent aussi porter une attention particulière aux informations qui leur sont délivrées à l’intérieur de l’habitacle de leur voiture. Et l’une de ces informations essentielles auxquelles les automobilistes doivent faire attention est liée à la vitesse à laquelle leur voiture circule. Mais des usagers attentifs pourraient avoir remarqué que la vitesse affichée par le compteur de vitesse d’une voiture n’est pas toujours la même que celle affichée par un dispositif GPS. Dans ce cas, quelle source d’information les conducteurs doivent-ils suivre ?

Un écart entre le chiffre affiché par le compteur de vitesse du tableau de bord et la réalité

Lorsque des usagers de la route circulent sur le réseau routier, ceux-ci doivent veiller à ne pas dépasser la limitation de vitesse à laquelle ils sont soumis, au risque de recevoir une amende s’ils devaient être surpris par un radar fixe ou mobile.

Mais tous les automobilistes ne savent pas qu’il existe un écart entre la vitesse réelle de leur voiture et celle qui est affichée sur le compteur de vitesse intégré dans le compteur de vitesse de leur véhicule. En effet, il n’est pas toujours simple pour les constructeurs automobiles d’assurer l’affichage d’une vitesse exacte à laquelle circule la voiture. Une tolérance a donc été mise en place pour les constructeurs automobiles. Cette tolérance peut représenter plusieurs kilomètres, à la condition que la vitesse affichée soit supérieure à la vitesse réelle. En général, les constructeurs automobiles surestiment d’à peu près 5% la vitesse à laquelle le véhicule circule réellement.

{{cta-code}}

Les vitesses affichées par les GPS et les applications sont-elles plus proches de la réalité ?

Dorénavant, le compteur de vitesse intégré dans le compteur de vitesse n’est plus le seul outil permettant d’indiquer aux conducteurs la vitesse à laquelle leur véhicule circule. En effet, de plus en plus d’usagers de la route utilisent des GPS ou des applications mobiles leur permettant non seulement de s’orienter, mais également de connaître la vitesse à laquelle ils circulent. Et le plus souvent, ces dispositifs indiquent un chiffre différent de celui affiché sur le compteur. Pourtant, doit-on considérer les informations délivrées par les applications et par les GPS comme étant plus fiables que la vitesse indiquée sur le compteur de vitesse ?

Et bien ce n’est pas certain. En effet, si la technologie utilisée notamment par les applications GPS se base sur les capteurs intégrés dans les smartphones, qui ne sont pas concernés par la tolérance appliquée aux constructeurs automobiles, ces dispositifs peuvent être potentiellement mis à mal par certaines configurations de route spécifiques. Si les résultats affichés seront généralement plus proches de la réalité sur les routes et les autoroutes, les dispositifs s’avèrent généralement moins précis lorsque les usagers de la route circulent notamment dans des ruelles étroites. De plus, des bugs ou des problèmes de connexion temporaires pourraient gêner l’affichage de la vitesse à un instant donné sans que le conducteur ne le sache. Il peut donc être intéressant de vérifier la vitesse affichée sur les applications tierses, mais pas de s’y fier uniquement pour l’ensemble de son trajet.

La meilleure chose à faire reste de ne pas dépasser la limite de vitesse

Quelle que soit la façon dont les usagers de la route vérifient la vitesse à laquelle ils circulent durant leurs trajets, les automobilistes doivent garder à l’esprit que la vitesse affichée notamment par le compteur de vitesse du tableau de bord doit permettre aux usagers de la route de respecter les limitations de vitesse auxquelles ils sont soumis en fonction du type de voie sur laquelle ils circulent.

Il est donc important pour ces conducteurs de suivre l’affichage de la vitesse présenté sur leur compteur de vitesse afin d’être certains de ne pas dépasser les limitations de vitesse en cherchant à vérifier jusqu’à quelle vitesse ils peuvent monter sans dépasser la vitesse autorisée.

{{cta-title-code}}

Le contenu dans cet article présente uniquement un caractère informatif et n’engage pas contractuellement Ornikar (à savoir les entités Marianne Formation SAS et Ornikar Assurances). Cette dernière décline toute responsabilité sur les décisions et conséquences qui pourraient en découler.
Ornikar
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Permis B
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Assurance auto
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurance auto
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar
J'apprends à conduire
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.
Démarrez un test de Code Gratuit