Le totalisateur du tableau de bord des véhicules

Logiquement, on pourrait penser que pour connaître le kilométrage d’un véhicule, il suffit de jeter un œil au totalisateur, qui se trouve sur le tableau de bord, mais en réalité, il n’en est rien ! Peu à peu, les odomètres mécaniques ont été remplacés par des odomètres électroniques, qui ne sont accessibles que depuis l’ordinateur de bord. À la base de cette évolution se retrouve la volonté de trouver une réelle solution de lutter efficacement contre la fraude au kilométrage. Cependant, le développement des nouvelles technologies a également permis de modifier les compétences des fraudeurs, si bien que même l’électronique ne leur résiste plus. En agissant de la sorte, ils risquent une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans ainsi qu’une amende dont le montant peut atteindre 300 000 euros.

Tout savoir sur les compteurs kilométriques

Qu’il soit positionné sur le tableau de bord à proximité du compteur de vitesse, ou affiché directement sur l’ordinateur de bord, le compteur kilométrique joue un rôle très important pour chaque véhicule. En temps que véritable témoin de vie, il permet d’évaluer la distance parcourue depuis sa sortie d’usine jusqu’à la destruction d’un véhicule, qu’il s’agisse d’une automobile, d’un deux-roues, d’un autobus ou encore d’un camion. Par ailleurs, même si de plus en plus de modèles de véhicule sont dotés de voyants d’alerte permettant de savoir à quel moment les visites d’entretien doivent être réalisées, la plupart des conducteurs se fient avant tout aux informations kilométriques affichées sur leur compteur pour prendre, ou non, un rendez-vous.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Les totalisateurs mécaniques

Durant de longues années et jusqu’au milieu des années 90, les totalisateurs mécaniques équipaient tous les véhicules terrestres à moteur. Comment ces odomètres fonctionnaient-ils  ? Tout simplement par l’intermédiaire d’un système à tambours, entraînés par un câble flexible, qui était raccordé à l’arbre de sortie de boîte ou encore au différentiel.

Pour modifier les informations affichées, certains mécaniciens amateurs ou professionnels utilisaient alors une perceuse qu’ils raccordaient au câble pour faire défiler les kilomètres en sens inverse. Très rapidement, les fabricants de véhicules à moteur ont recherché des solutions pour venir à bout de cette fraude.

Les totalisateurs électroniques

Contrairement à leurs ancêtres au fonctionnement mécanique, les totalisateurs électroniques affichent le kilométrage du véhicule directement sur l’ordinateur de bord. Les informations lui sont transmises par un capteur dont la position varie d’un modèle à un autre. Malheureusement, ils peuvent facilement être modifiés à l’aide d’un boîtier électronique. Si à la base, ce type de dispositif a été initialement créé pour corriger des anomalies, il est également utilisé par certains pour tromper les futurs acquéreurs.

Kilométrage et revente des véhicules

Avec la démocratisation d’internet, de plus en plus de particuliers achètent des véhicules d’occasion en se rendant sur des sites web spécialisés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, depuis l’apparition des compteurs électroniques, la fraude au kilométrage n’est plus exercée que par des professionnels peu scrupuleux, car elle est devenue accessible pour tous les passionnés d’électronique. Pourquoi la tentation est-elle aussi forte  ? Tout simplement parce que plus les indications figurant sur le totalisateur d’un véhicule sont basses, plus son prix de vente peut être revu à la hausse. Aussi, plutôt que de se fier uniquement aux éléments visibles d’un simple coup d’œil sur le tableau de bord, il est conseillé aux futurs acquéreurs de systématiquement demander le carnet d’entretien. De manière générale, lorsque celui-ci a été correctement utilisé, il contient de précieuses informations concernant le nombre de kilomètres parcourus entre chaque opération d’entretien et de réparation.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Au-delà de la fraude au kilométrage dont les acquéreurs peuvent être victimes, les modifications apportées au totalisateur des véhicules peuvent être lourdes de conséquences. En effet, la plupart des étapes d’entretien qui doivent être réalisées pour garantir le bon état de fonctionnement des véhicules sont étroitement liées au kilométrage. Aussi, il n’est pas rare qu’une telle situation entraîne des pannes plus ou moins importantes ainsi que de nombreux accidents de la route ...

Nos villes couvertes par la conduite :