Le carnet d’entretien des véhicules

Si la France compte plusieurs dizaines de millions d’automobilistes quotidiens, tous ne sont pas des experts quant à la mécanique de leur véhicule, et ne savent pas toujours quels composants de leur automobile ou quels consommables doivent faire l’objet de certaines attentions, et ceci en fonction du cycle de vie du véhicule, de sa fréquence d’utilisation, … Heureusement, les constructeurs automobiles fournissent aux acquéreurs d’un véhicule neuf un carnet d’entretien spécialement adapté à leur véhicule, et qui doit suivre ledit véhicule même en cas de cession ou de vente à un autre conducteur.

Qu’est-ce que le carnet d’entretien des automobiles ?

Le carnet d’entretien des automobiles est un document permettant d’attester du suivi des différentes réparations et révisions mises en oeuvre sur un véhicule donné, ceci afin de garder une trace de l’ensemble des modifications et des travaux réalisés sur l’automobile. Ce document doit donc permettre à un usager de prouver qu’il a bien réalisé toutes les réparations nécessaires afin de s’assurer que son véhicule puisse rouler en toute sécurité.

Cette obligation de suivi des réparations mises oeuvre sur le véhicule par le propriétaire fait partie des directives imposées par l’article L 331-1 du Code de la route, qui stipule que : “Les véhicules doivent être construits, commercialisés, exploités, utilisés, entretenus et, le cas échéant, réparés de façon à assurer la sécurité de tous les usagers de la route”.

Le carnet d’entretien étant différent pour chaque modèle de véhicule, type de motorisation, … les constructeurs doivent fournir un carnet adapté à chaque véhicule, pour que chaque automobilistes puisse circuler au volant d’une automobile totalement sécuritaire, pour eux-mêmes comme pour les autres usagers.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Carnet d’entretien et garantie constructeur

Depuis l’adoption du règlement n° 1004/2002 relatif à la distribution et au service après-vente des véhicules automobiles dans l’Union Européenne, les révisions ne doivent plus obligatoirement être réalisées chez le constructeur pour que le véhicule puisse être considéré encore sous garantie, ce qui permettait jusqu’alors aux constructeurs de bénéficier d’un monopole sur les révisions de leurs modèles jusqu’à la fin de la garantie. Mais si ce passage dans les ateliers du constructeur n’est plus obligatoire, les garagistes ou les réseaux d’entretien et de réparation auto comme le réseau AD doivent néanmoins répondre aux exigences imposées par le carnet d’entretien du véhicule dans le cadre des révisions, pour que la garantie du véhicule reste intacte.

Quelle est l’utilité du carnet d’entretien des véhicules ?

Fourni avec le véhicule dès sa sortie d’usine, le carnet d’entretien permet de lister l’ensemble des réparations réalisées sur l’automobile tout au long de sa mise en circulation sur le réseau routier, à la manière d’un carnet de santé.

Il permet donc de lister les réparations et les révisions ponctuelles réalisées suite à une visite imprévue dans un garage, ainsi que les révisions et les remplacements dépendant du nombre de kilomètres parcourus, ainsi que de l’âge du véhicule. En effet, il est obligatoire de réaliser certaines révisions au bout de 7 500 kilomètres, puis, à partir de 10 000 kilomètres, tous les autres 10 000 kilomètres.

Sont donc contrôlés ainsi, tous les 10 000 kilomètres :

  • les différents liquides
  • les différents filtres
  • les freins
  • les éléments électriques
  • les pneumatiques

Si le véhicule est très peu utilisé par son propriétaire, ce n’est alors pas le nombre de kilomètres qui définit la fréquence des visites chez le garagiste, mais bien le temps, puisque l’espace entre chaque révision passe alors à deux années au lieu de 10 000 kilomètres.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Le carnet doit suivre le véhicule jusqu’à sa destruction, et ceci même s’il change de propriétaire. Le carnet d’entretien est d’autant plus utile dans le cadre d’une vente du véhicule en tant qu’occasion puisqu’il permet à l’acheteur de s’assurer que l’ancien propriétaire a bien pris soin du véhicule, et qu’il peut être conduit en toute sécurité.

Nos villes couvertes par la conduite :