Les rétroviseurs panoramiques des automobiles

En France, c’est l’article R316-6 du Code de la route qui définit avec précision l’obligation pour les véhicules à moteur d’être munis d’un rétroviseur central. Depuis son apparition dans les années 30, la principale mission du rétroviseur intérieur est de permettre au conducteur de vérifier ce qui se passe derrière le véhicule, sans avoir à changer sa position de conduite. En optant pour un rétroviseur panoramique, les conducteurs augmentent considérablement leur angle de vision, mais aussi leur confort de conduite.

Cependant, le modèle choisi doit obligatoirement être homologué pour répondre aux contraintes réglementaires françaises. À l’heure actuelle, même si plusieurs systèmes de fixation sont commercialisés, ils ont tous pour point commun d’être très faciles à mettre en place. Une fois installés, les conducteurs devront être tout particulièrement attentifs à leur perception des distances, car il se peut qu’elle soit amoindrie.

Retroviseur panoramique d'une automobile

Tout savoir sur les rétroviseurs panoramiques des automobiles

Bien que peu utilisé par les titulaires du permis de conduire, le rétroviseur panoramique est un accessoire qui peut s’avérer extrêmement pratique. En effet, si sa vocation première est d’élargir le champ de vision du conducteur vers l’arrière, il offre un véritable confort de conduite à celles et ceux qui souffrent des cervicales, durant les longs trajets notamment. Par ailleurs, son utilisation permet également de réduire le risque d’être surpris pendant un dépassement. Les rétroviseurs panoramiques des automobiles permettent aussi de surveiller les passagers se trouvant à l’arrière. Grâce à son angle de vue élargi, il est possible de veiller sur les enfants en bas âge ainsi que les personnes âgées sans risquer d’être déconcentré. 

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Peut-on installer un rétroviseur panoramique « bricolé » dans une automobile ?

Peu de conducteurs le savent, mais la réglementation routière française leur interdit de circuler avec un rétroviseur panoramique non homologué. Dans les faits, cela implique qu’il soit remplacé dès que son fonctionnement est altéré. L'usager pourra procéder au remplacement d’un rétroviseur panoramique endommagé à moindre coût en achetant un exemplaire d’occasion plutôt que d’en acheter un tout neuf dans un magasin spécialisé en pièce détachée pour automobiles.

Retroviseur panoramique d'une voiture en reglage automatique

Comment bien fixer un rétroviseur panoramique ?

Bonne nouvelle, la plupart des systèmes de fixation de rétroviseurs panoramiques sont très simples à mettre en place. De plus, ils s’adaptent aisément à tous les modèles de véhicules équipés d’un rétroviseur central. Dans la plupart des cas, pour bien fixer un rétroviseur panoramique, il suffit de relever les pinces à ressort, puis de les relâcher sur le rétroviseur intérieur d’origine. Dès lors que celui-ci est fermement arrimé, sa position peut être ajustée afin d’offrir le meilleur angle de vision possible.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Rétroviseur panoramique et perception des distances

Malheureusement, l’utilisation d’un rétroviseur panoramique ne présente pas que des avantages. En effet, ses dimensions extra larges ont tendance à complexifier la perception des distances. Aussi, avant de tenter une manœuvre de dépassement ou de changement de voie, il est vivement conseillé de jeter un coup d’œil dans ses rétroviseurs extérieurs plutôt que de prendre le risque de se retrouver impliqué dans un accident de la route.

Peu importe qu’il s’agisse d’un rétroviseur standard, ou d’un rétroviseur panoramique, le fait pour un conducteur de contrevenir aux dispositions légales entraîne une sanction systématique lors d’un contrôle routier. Celle-ci prend la forme d’une contravention de 3e classe.

Nos villes couvertes par la conduite :