Voies de circulation a Marseille

Des détournements de biens publics au parc auto de Marseille ?

La Mairie de Marseille a porté plainte et a mis en place certaines sanctions après les révélations faites par 20 Minutes sur des détournements présumés dans le parc automobile de la mairie de Marseille.

Des vols et des détournements de biens publics parmi le parc automobile de la ville de Marseille ?

Le parquet de Marseille a récemment ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur les soupçons de détournements de biens publics qui agitent récemment le parc automobile de la cité Phocéenne.

Parmi les différents faits reprochés, on note notamment la disparition d’une tractopelle, du désossage de voitures pour récupérer leurs pièces, ou bien encore du vol de carburant

Il ne s’agirait pas de simples actes isolés, mais d’un réseau bien organisé. La Mairie de Marseille a annoncé avoir porté plainte et, vu l’ampleur de cette affaire, celle-ci pourrait être laissée à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS), qui s’occupe notamment des enquêtes liées au crime organisé.

Des mesures prises par la mairie de Marseille

Pour mettre fin rapidement à ces détournements de biens publics, la mairie de Marseille a décidé de retirer certains de ses fonctionnaires du parc automobile de la ville pour leur donner de nouvelles missions et a mis en place de nouveaux dispositifs d’alerte et de sécurité, en sécurisant le parc automobile ou en traçant plus efficacement les véhicules destinés à la destruction. 

La personne à l’origine des révélations autour de cette affaire, elle-même fonctionnaire travaillant dans pour la mairie de Marseille, a déposé une plainte après avoir fait l’objet de menaces et de faits de harcèlement.