Assurance auto : peut-on choisir entre la réparation et l’indemnisation ?

Les assurés ne savent pas toujours s’ils sont obligatoirement tenus d’accepter la proposition d’indemnisation suite à un accident de la route ou à un sinistre. S’il est toujours possible de contester la proposition d’indemnisation si son prix ne correspond pas à un tarif que l’assuré estime juste, le choix entre accepter l’indemnisation ou faire réparer un véhicule dépendra notamment de l’état de la voiture ainsi que du souhait de l’assuré.

AU SOMMAIRE :

Voiture miniature retournee devant des pieces de monnaie

Réparation ou indemnisation : un choix possible en fonction de l’état du véhicule

Le choix possible entre le versement d’une indemnisation ou la prise en charge des réparations par la compagnie d’assurance couvrant un usager de la route dépendra de plusieurs facteurs, et notamment du passage d’un expert en assurance auto et de la valeur de remplacement à dire d’expert (VRADE) ainsi obtenue.

En effet, si le montant des dommages constatés sur le véhicule motorisé par l’expert atteint 85% du prix d’achat d’un véhicule d’occasion du même type et dans le même état que celui de la voiture au jour du sinistre, alors l’assureur fera une offre d’indemnisation “en perte totale” à l’assuré. Cela signifie que si l’offre d’indemnisation est acceptée, alors l’assureur rachètera la voiture au prix évalué précédemment afin de la détruire, de la faire réparer ou de récupérer les pièces susceptibles d’être revendues sur le marché de l’occasion.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Choisir entre indemnisation et réparation pour un véhicule réparable

Lorsque les dommages subis par le véhicule sont assez peu importants et peu onéreux, il est rare que des compagnies d’assurance auto fassent intervenir un expert. L’usager fera généralement réparer son véhicule avant de transférer ses factures à son assureur en vue d’obtenir un remboursement, dans la limite prévue par le contrat.

Mais si les dommages constatés sur le véhicule sont importants, l’assureur demandera à un expert en automobile d’évaluer le montant des réparations nécessaires afin de remettre le véhicule en état de marche.

Si le conducteur n’est pas responsable de l’accident ou s’il est correctement couvert par les garanties qu’il a choisies lors de la signature de son contrat d’assurance auto et si l'expert définit que le montant des réparations ne dépasse pas la valeur du véhicule lui-même, alors l’assuré sera indemnisé à hauteur de ce que prévoit son contrat d'assurance auto. Le conducteur pourra alors faire réaliser les réparations nécessaires pour permettre à sa voiture de reprendre la route dans le garage auto de son choix.

Expert automobile prenant une photo d'un vehicule economiquement irreparable

Choisir entre indemnisation et réparation pour un véhicule irréparable

Si jamais l’expert définit que, suite à une collision, l’état de la voiture ne lui permet pas de faire l’objet de réparations sans dépasser la valeur du véhicule lui-même, alors la compagnie d’assurance auto transmettra à son assuré une offre de reprise. Si le conducteur accepte la proposition de son assureur, alors il devra transmettre la carte grise de sa voiture à son assureur. Ce sera alors à la compagnie d’assurance auto de transmettre la carte grise à la préfecture, avant de revendre le véhicule irréparable à un professionnel.

L’usager aura également la possibilité de refuser la proposition d’indemnisation transmise par son assureur. Il devra alors faire réparer son véhicule, et sera remboursé à hauteur de l’indemnisation proposée par sa compagnie d’assurance. Lorsque le montant des réparations dépasse le prix du véhicule en lui-même, alors l’usager qui souhaite tout de même remettre sa voiture en état devra régler lui-même les coûts supplémentaires.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.