L’assurance auto adaptée à vos habitudes sur la route !

Franchise absolue : les différences avec les autres franchises

Par :
Publié le
/
/
Argent pour payer la franchise assurance auto

Vous avez entendu parler de franchise absolue, relative ou proportionnelle ? Vous vous demandez quelles sont les différences entre ces types de franchise ? Fin du suspense : Ornikar vous dit tout.

Si vous avez un accident avec votre voiture, votre assurance auto ne vous rembourse pas toujours la totalité des réparations à engager. Vous devrez probablement payer une certaine somme après l’indemnisation de l’assureur qu’on appelle une franchise. Qu’elle soit absolue (dite aussi fixe ou forfaitaire) relative (on parle aussi de seuil d’intervention, dans ce cas il est directement renseigné dans les garanties concernées), ou proportionnelle, plusieurs types de franchises peuvent être prévus dans votre contrat d’assurance. Quelles sont les différences entre la franchise absolue et les autres formes de franchises ? Explications.

Qu’est-ce que la franchise absolue ou franchise forfaitaire ?

Contenue dans les contrats d’assurance auto (mais aussi dans les assurances habitation notamment), la franchise absolue- appelée franchise forfaitaire chez Ornikar - correspond à un montant fixe, toujours déduit de l’indemnité que votre assureur vous verse, quel que soit le montant des réparations engendrées par le sinistre.

Dit-on franchise absolue ou franchise forfaitaire ? Cela dépend ! Chez Ornikar, La franchise absolue est appelée franchise forfaitaire !

Le montant du préjudice est inférieur au prix de la franchise absolue ou forfaitaire ? Alors vous ne recevrez aucune indemnisation de la part de votre assurance auto. En revanche, si le coût du sinistre dépasse le montant de la franchise, vous recevrez une indemnité dont le montant est défini suite au passage de l’expert, duquel est soustrait le prix de la franchise.

Par exemple : 

Imaginons que : 

  • votre contrat d’assurance auto prévoit une franchise absolue ou forfaitaire de 200 euros ;
  • vous avez un sinistre avec votre véhicule ;
  • le montant des dégâts s’élève à 450 euros.

Dans ce cas, vous recevrez 450 - 200 = 250 euros. L’indemnité versée par votre assureur sera donc de 250 euros. 

En revanche, si le coût du sinistre est de 150 euros, vous ne recevrez rien de la part de votre assureur.

Faut-il toujours payer une franchise ? Non. Si un tiers est entièrement responsable du sinistre dans lequel vous êtes impliqué.e, vous n’aurez pas de franchise à payer.

Qu’est-ce que la franchise relative ou le seuil d’intervention ?

La franchise relative - appelée aussi seuil d’intervention, c’est le cas chez Ornikar  - peut être inclue dans un contrat d’assurance auto. Son montant est fixé par l’assurance et dépend de votre contrat et du niveau de garantie choisi en tant qu’assuré.e . 

Si vous êtes dans cette situation, l’assureur intervient en fonction du montant du sinistre. Si le montant des réparations est inférieur au montant du seuil d’intervention indiqué dans la garantie concernée, vous ne recevez pas d’indemnisation. Au contraire, si le montant du sinistre est supérieur à celui du seuil d’intervention, vous êtes intégralement remboursé.e par votre assurance auto.

Par exemple : 

Imaginons que : 

  • vous avez un sinistre non responsable avec votre automobile et le responsable de l’accident vous fait un procès ;
  • votre contrat d’assurance auto prévoit une un seuil d’intervention de 100 euros dans votre garantie Protection Juridique ;
  • le montant des frais d’avocat pour vous défendre s’élèvent à 1 500 euros. 

Dans ce cas, vous êtes remboursé.e intégralement par votre assureur.

En revanche, si le montant est de 90 euros, vous ne serez pas indemnisé.e par votre assureur.

Qu’est-ce que la franchise proportionnelle ?

La franchise proportionnelle peut être mise en place sur tout type de contrat d’assurance, y compris dans le cadre d’une assurance jeune conducteur. Si votre contrat d’assurance auto prévoit une franchise proportionnelle, cela signifie que le montant à payer de votre poche varie en fonction des dommages subis par votre véhicule. Ce type de franchise s’articule autour d’un pourcentage du prix des réparations prévu dans le contrat d’assurance, encadré par un montant minimal et un montant maximal.

Par exemple :

Si vous avez signé un contrat d’assurance auto comprenant une franchise proportionnelle à 10% du coût des réparations, avec un tarif minimal de 200 euros et un montant maximum de 500 euros, vous devrez payer une franchise de :

  • 200 € si les 10% représentent une somme inférieure à 200 euros (ex : pour un sinistre coûtant 1800 €, le pourcentage prévu représentera 180 euros, soit 20 € de moins que le montant minimum prévu par le contrat) ;
  • 500 € si les 10% dépassent le seuil maximal prévu au contrat (ex : pour un sinistre coûtant 6 000 €, le montant de la franchise devrait être de 600 €. Néanmoins, vous ne verserez que 500€ puisque le plafond maximum prévu au contrat est de 500€) ;

Entre 200 et 500 euros si les 10% sont compris entre les plafonds minimum et maximum indiqués au contrat (ex : pour un sinistre dont le montant des réparations est compris entre 2000 et 5000 euros).

Peut-on souscrire une assurance auto sans franchise ? C’est possible oui. Dans ce cas, vous n'aurez pas à verser de franchise si votre véhicule devait faire l'objet de réparations suite à un sinistre. Attention toutefois : souscrire une assurance auto sans franchise fait augmenter le montant de vos cotisations. C’est un paramètre à prendre en compte.

Vous connaissez désormais quelques-uns des différents types de franchise disponibles dans le monde de l’assurance auto. Alors… franchise dite absolue ou forfaitaire, relative ou bien de seuil d’intervention directement inclus dans certaines de vos garanties,, proportionnelle ou annuelle, vous saurez désormais mieux vous repérer dans le monde complexe du vocabulaire de l’assurance !

{{cta-title-assurance-jeune}}

Le contenu dans cet article présente uniquement un caractère informatif et n’engage pas contractuellement Ornikar (à savoir les entités Marianne Formation SAS et Ornikar Assurances). Cette dernière décline toute responsabilité sur les décisions et conséquences qui pourraient en découler.
Ornikar
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Permis B
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Assurance auto
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurance auto
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ornikar, l’auto-école qui assure même après le permis !
Notre mission : rendre l’autonomie accessible à toutes et à tous.
Je découvre
Et si vous testiez la conduite avec Ornikar ?
Faites 1h de conduite avec un.e enseignant.e diplômé.e d’État près de chez vous ! 
Je découvre
Ornikar, votre assurance auto jeune conducteur au prix juste !
Pour une assurance qui vous protège sans vous surtaxer.
J'obtiens mon tarif
Assurez votre véhicule à moindre coût grâce à Ornikar Assurance !
Découvrez et choisissez la formule la plus
adaptée à votre profil de conducteur.
J'obtiens mon tarif
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar
J'apprends à conduire
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.
Démarrez un test de Code Gratuit