Tout savoir sur la franchise kilométrique des assurances auto

Quel que soit le type de véhicule qu’ils conduisent, les usagers de la route ne sont jamais totalement à l’abri d’un risque de panne. Les compagnies d’assurance auto proposent à leurs assurés des garanties spécialement conçues pour organiser le dépannage d’un véhicule se retrouvant à l’arrêt tout en aidant le conducteur à reprendre la route au plus vite en cas de sinistre. Mais ces garanties assistances sont généralement soumises à une franchise kilométrique, qui impose une distance minimale entre le domicile et le lieu de survenue de la panne pour que l’assurance prenne en charge le montant des frais de dépannage et dans certains cas les réparations des dommages.

AU SOMMAIRE :

Usager en panne sur une route portant son gilet de haute visibilite

Qu'est-ce que la franchise kilométrique ?

La franchise kilométrique est directement associée à la garantie assistance ou dépannage à laquelle peuvent souscrire les usagers de la route dans leur contrat d'assurance auto. Grâce à cette garantie, les conducteurs pourront voir leur véhicule être dépanné ou remorqué sans frais si le sinistre est survenue à une distance minimale par rapport à leur domicile. C’est donc à cette distance minimale que correspond la franchise kilométrique.

Ainsi, si la garantie à laquelle le conducteur souscrit indique que la franchise kilométrique est de 50 km, alors l’assureur du conducteur ne prendra pas à sa charge les frais de remorquage si la panne est survenue à moins de 50 kilomètres de l'habitat de l’assuré. L’usager devra alors payer de sa poche le montant des frais de l'intervention de sa voiture, même si il n'est pas responsable de ce qu'il lui arrive.

Mais à l’inverse, dès lors que le véhicule assuré tombe en panne à 50 km ou plus du domicile du propriétaire, alors le montant des frais associés au dépannage ou au remorquage du véhicule, que ce soit un 4x4 assuré ou une autre voiture seront à la charge de la compagnie d’assurance auto.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Les différents seuils associés aux franchises kilométriques

Le seuil de la franchise kilométrique est défini par l’assureur en fonction de sa politique commerciale. La franchise kilométrique peut alors varier de 10 à 25 voire 50 kilomètres depuis le domicile de l’assuré en fonction de la compagnie d’assurance auto et du montant indiqué sur le contrat.

Remorquage d'une automobile sur une voie d'insertion

L’assistance 0 kilomètre

Tous les propriétaires d’un véhicule ne passent pas leur vie sur les routes et se contentent de circuler la grande majorité du temps à proximité de leur domicile. Si ces conducteurs ont peur de tomber en panne à une distance de leur habitat inférieur à la franchise kilométrique qui leur est proposée, alors ils ont généralement la possibilité de souscrire une garantie assistance 0 kilomètre.

Comme son nom l’indique, cette garantie d’assurance auto spécifique permet de mettre fin à la franchise kilométrique. Peu importe qu’il tombe en panne à 1000 kilomètres ou à 10 mètres de chez lui, le conducteur qui aura souscrit une assistance 0 km sera dépanné quelle que soit la distance entre le lieu où le véhicule subira une avarie et le domicile du propriétaire. Cela permet d'être serein en toutes circonstances pour bénéficier d'une indemnisation en cas de dépannage ou remorquage.

Voiture tirelire
L'assurance auto jeune conducteur
simple et pas chère.

Une franchise associée uniquement aux cas de pannes

Tous les usagers de la route ne le savent peut-être pas mais aucune franchise kilométrique n’est généralement retenue en cas d’accident. La franchise kilométrique n’entre en jeu que dans le cadre d’un problème ou d’une avarie empêchant le véhicule de reprendre la route normalement. Un sinistre, qu'il soit responsable ou non, pourra être pris en charge à n'importe quel endroit. Ensuite, les indemnisations dépendront du contrat de l'assuré.

Il existe évidemment d'autres types de franchises, notamment pour fixer un montant de remboursement minimum. Par exemple, si une franchise bris de glace est fixée à 50 euros, cela signifie que si les réparations coûtent moins de 50 euros, le conducteur ne recevra pas d'indemnisation de son assureur.