Accompagnateur au permis de conduire : rôles et missions

Les candidats à l’examen du permis de conduire ne sont jamais seuls dans le véhicule qui leur permet de démontrer qu'ils sont aptes à recevoir leur permis de conduire. Si un examinateur est toujours présent dans le véhicule afin d’évaluer leur capacité à conduire une voiture, un accompagnateur doit également se retrouver avec eux dans le véhicule afin d’encadrer la prestation du candidat et de reprendre la main sur le véhicule si l’examinateur estime que cela est nécessaire. 

AU SOMMAIRE :

Candidate se presentant a l'examen du permis de conduire

Qu'est-ce que l’accompagnateur à l’examen du permis de conduire ?

Lorsqu’un candidat passe l’examen du permis de conduire, celui-ci doit être présent dans le véhicule à double-commande qui permettra d’évaluer ses capacités à conduire une voiture grâce à une grille d’évaluation. La voiture comprend également l'inspecteur du permis de conduire, dont la mission est d’évaluer ses compétences en vue de lui délivrer ou non le permis de conduire, mais également un accompagnateur qui peut être soit un professionnel de l’enseignement de la conduite soit un particulier possédant la catégorie B du permis de conduire.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Quel est le rôle de l’accompagnateur au permis de conduire ?

L’accompagnateur à l’examen du permis de conduire participe directement au bon déroulement de l’épreuve. Celui-ci aura donc différents rôles avant l'épreuve, mais également pendant l’examen et après celui-ci.

Le rôle de l’accompagnateur avant l’épreuve

Comme le candidat, l’accompagnateur doit être présent aux dates et heures fournies par l’administration par le biais de la convocation à l’examen, qui définissent la date de passage de l’examen pour le candidat. Il doit également présenter à l’examinateur l’original de son permis de conduire en cours de validité. En cas d’absence de ce document le jour de l’épreuve, le jeune conducteur ne pourra pas passer son examen.

Si l’accompagnateur est un enseignant de la conduite, celui-ci doit organiser l’ordre de passage des différents candidats qu’il peut être amené à suivre dans le cadre d’une même session d’examen. En cas de problèmes entraînant l’impossibilité de faire passer tous les candidats le jour J, c’est l’accompagnateur qui devra définir quels candidats ne pourront pas passer leur examen.

C’est également l’accompagnateur qui présente à l’examinateur le véhicule à double-commande qui sera utilisé pour évaluer le candidat. Ce véhicule à double-commande doit être propre mais aussi en parfait état de fonctionnement.

Candidate ayant des difficultes lors de son examen du permis de conduire

Le rôle de l’accompagnateur pendant l’épreuve

Durant le passage de l’examen du permis de conduire en lui-même, l’accompagnateur doit s’installer à l’arrière du véhicule, à la place que lui aura désigné l’examinateur. Il devra garder une attitude objective quant à la performance du candidat pendant l’épreuve et ne devra pas laisser poindre de comportements inadaptés à l’encontre de l’examinateur car cela pourrait entraîner l’interruption de l’examen.

Mais l’accompagnateur à l’examen du permis de conduire a également une mission sécuritaire. En effet, en tant qu’enseignant de la conduite professionnel ou en tant que détenteur du permis B, c’est à lui que l’établissement de formation à la conduite ou que l’organisme de location confie la sécurité du véhicule à double-commande. 

Si un accident de la route devait survenir au cours de l’épreuve, c’est à l’accompagnateur que reviendrait l’obligation de remplir le constat amiable. De même, si au cours de l’épreuve l’examinateur devait conclure que le candidat n’est pas capable de ramener le véhicule jusqu’au centre d’examen, ce sera alors l’accompagnateur qui devra prendre le relais du candidat au volant de la voiture à double-commande.

Le rôle de l’accompagnateur après l’épreuve

Une fois l’examen du permis de conduire passé, l’accompagnateur doit rester à proximité du candidat afin de le rassurer et de veiller à ce que son attitude envers l’examinateur ne se dégrade pas après l’épreuve. Si le candidat échoue suite à sa présentation au permis de conduire, l’accompagnateur pourra se servir des points faibles relevés dans le cadre de l’épreuve afin d’établir un nouveau programme pédagogique, qui permettra au candidat de retravailler les situations qui lui ont fait défaut le jour de l’examen.

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Est-il possible de se passer d’un accompagnateur le jour de l’examen du permis de conduire ?

La présence d’un accompagnateur est obligatoire lorsqu’un candidat passe son examen du permis de conduire. Si l’accompagnateur qui devait suivre un candidat libre lors de sa présentation à l’examen pratique ne peut pas être présent le jour de l’épreuve, celui-ci peut être remplacé par un autre bénéficiaire du permis de conduire, à condition qu’il remplisse les mêmes obligations que le premier accompagnateur, à savoir avoir avec lui son permis de conduire, une pièce d’identité ainsi que la charte de l’accompagnateur signée.