Ajuster sa vitesse sur le réseau routier

Lorsqu’un usager circule le long d'une route, il est généralement tenté de suivre au plus près la limitation de vitesse dictée par le type de voie ou la signalisation, voire même de la dépasser. Pourtant, il existe de nombreuses situations, listées dans le Code de la route, qui doivent pousser le conducteur à réduire de lui-même sa vitesse. Savoir quand adapter correctement son allure en fonction des règles de circulation en vigueur ou du type de voie le long de laquelle le conducteur circule est essentiel pour tous les candidats souhaitant passer leur permis de conduire.

AU SOMMAIRE :

Automobile circulant sur une route en dehors d'une agglomeration

Chiffres-clés de la vitesse sur les routes en 2015

L'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière a publié, a publié fin 2015 une étude sur la vitesse sur les routes, présentant notamment les vitesses moyennes constatées de jour sur les différents types de routes :

  • à 118 km/h sur les routes à 130 km/h
  • à 103 km/h sur les routes à 110 km/h
  • à 82 km/h sur les routes à 90 km/h
  • à 48 km/h sur les routes à 50km/h

Pourquoi ajuster sa vitesse ?

Un conducteur, quel qu’il soit, doit toujours être maître de son véhicule. Cela signifie qu’il doit être capable de réagir correctement face à une situation inattendue. Mais être maître de son véhicule signifie également en garder le contrôle. Or, la vitesse est connue pour impacter la maniabilité du véhicule, qui devient plus difficile à manœuvrer et perd en adhérence. La voiture voit alors sa distance de freinage se rallonger. Le risque d'accident devient alors bien plus important pour le conducteur et pour les autres usagers de la route.

🚦 Consultez la définition complète du maintient de l'allure 🚦

voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Réguler sa vitesse face au panneau de limitation de vitesse

Même lorsqu’il circule sur une voie comportant un panneau de signalisation indiquant une certaine limite de vitesse sur sa section, un usager n’est pas forcé de coller à la limite haute désignée par ce panneau. En effet, un panneau de limitation de vitesse ne définit pas une vitesse obligatoire à laquelle les automobilistes doivent circuler, mais bien la limite à ne surtout pas dépasser. Un usager peut donc choisir, s'il le souhaite, de rouler moins vite que la limite imposée afin d’assurer sa conduite et de bénéficier d’une distance de freinage plus courte, notamment au cas où un accident se déroulerait devant lui.

Panneau de limitation de vitesse a 70 km/h

Régulation de vitesse et positionnement sur la voie

S’il choisit de ne pas suivre au plus près la limitation de vitesse imposée par la signalisation, l’automobiliste doit alors suivre consciencieusement les règles du placement et du positionnement sur les voies. Il doit ainsi rouler autant que possible sur la voie la plus à droite afin de ne pas gêner les autres usagers, qui pourraient décider de circuler plus rapidement que lui.

C’est pour toutes ces raisons qu’un usager de la route doit non seulement être capable d’évaluer en temps réel sa vitesse, afin de s’assurer que son allure ne dépasse pas l’allure maximale recommandée, mais il doit également adapter son allure à son environnement.

Photographie d'un usager devant ajuster sa vitesse à cause de piétons circulant sur sa voie.

Dans quelles conditions ajuster sa vitesse ?

Un automobiliste doit être capable de réguler de lui-même sa vitesse en fonction de certains facteurs. Il doit notamment prendre en compte :

  • sa vitesse actuelle, surtout s’il dépasse les limitations de vitesse en vigueur sur sa voie
  • la configuration de la voie, notamment au niveau des virages, des intersections et des sommets de côtes
  • la présence d’usagers vulnérables, comme des deux-roues, des enfants ou des animaux sauvages
  • la situation de la route, si elle n’est pas abîmée, mouillée ou gelée
  • la présence d’habitations ou de bâtiments, qu’il s’agisse d'agglomérations, de lieux-dits, de lieux touristiques ou même de sorties d’usines
  • le trafic et l’affluence sur sa voie : plus il y’a d’usagers sur la route, plus les risques sont importants
  • les zones de danger, en particulier autour des zones de chantiers ou dans les tunnels
  • le manque de visibilité en cas de conduite nocturne ou sous de fortes intempéries
voiture auto-école
Permis de conduire
35% moins cher !

Les régulateurs et limiteurs de vitesse

Les constructeurs automobiles ajoutent maintenant différents équipements permettant aux usagers conduisant leurs modèles de voitures de respecter à coup sûr les limitations de vitesse, comme les régulateurs et des limiteurs de vitesse. Ces équipements, qui sont parfois livrés de série sur les nouveaux modèles d’automobiles, permettent aux usagers de programmer une vitesse maximum que la voiture ne pourra pas dépasser, ou encore de maintenir une vitesse sans qu’il y ait besoin de maintenir la pédale d’accélérateur.

Proposant toujours les meilleurs technologies afin d'assurer la sécurité des conducteurs ayant acquis l'un de leurs véhicules, les constructeurs automobiles sont de plus en plus nombreux à installer des régulateurs de vitesse adaptatifs, permettant notamment de maintenir une distance de sécurité définie par l'usager.

🚦 Consultez la définition complète d’un limiteur de vitesse 🚦

Nos villes couvertes par la conduite :