L’aide au démarrage en côte

Les différentes technologies et assistances à la conduite intégrées dans l’habitacle des véhicules motorisés répondent toutes à un certain nombre de préoccupations, liée notamment à la sécurité ou au confort de conduite des usagers de la route. Mais certaines de ces technologies permettent de répondre à ces deux préoccupations. C’est notamment le cas de l’aide au démarrage en côte, un dispositif de sécurité permettant d’éviter aux usagers les risques d’accrochage liés à un démarrage en pente. 

AU SOMMAIRE :

Voitures stationnees dans une rue en montee

Aide au démarrage en côte : définition

L’aide au démarrage en côte est un dispositif permettant d’éviter que les véhicules ne reculent ou ne calent lorsqu’un automobiliste réalise un démarrage en pente

Cette aide à la conduite, qui peut aussi se rencontrer sous le nom d’assistance au démarrage en pente ou "Hill-hold control" en anglais, est un élément de la sécurité active des automobiles, qui peut être proposé de série sur certains modèles de véhicules, ou bien en option.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Fonctionnement de l’aide au démarrage en côte

L’aide au démarrage en côte fonctionne grâce à la communication entre un ensemble de capteurs ainsi qu’un calculateur, qui va décider de mettre en oeuvre certaines actions en fonction de la situation de conduite face à laquelle l’usager se retrouve. Cette technologie est généralement proposée de série dans les véhicules comprenant l’ABS et l’ESP, puisqu’elle utilise les mêmes capteurs.

Voitures stationnees parallelement a une pente

Ainsi, la mise en oeuvre de l’aide au démarrage en côte passe d’abord par la détection d’une mise en marche en côte par les capteurs d’inclinaison des roues, permettant de calculer l’inclinaison de la pente, ainsi que grâce aux capteurs liés aux pédales d’embrayage et d’accélérateur. Les données relevées par les capteurs sont alors envoyées au calculateur, qui pourra alors gérer automatiquement la pression appliquée aux freins pendant une durée d’environ deux secondes en moyenne, afin que l’usager puisse réaliser sa manœuvre en toute tranquillité.

Cette technologie a pour principal avantage de pouvoir fonctionner quel que soit le sens dans lequel l’usager de la route est stationné. Peu importe si c’est l’avant ou l’arrière de son véhicule qui fait face au sommet de la pente, le système sera tout autant capable d’empêcher le véhicule de redescendre durant la manœuvre.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les principaux avantages de l’assistance au démarrage en côte

Les usagers de la route ne maîtrisent pas tous correctement le démarrage en pente, bien au contraire. Il n’est donc pas rare que des automobilistes plus ou moins expérimentés ratent un tel démarrage. 

Même pour des automobilistes chevronnés, les démarrages en côte peuvent s’avérer être une véritable épreuve, surtout lorsqu'ils circulent au volant d’une voiture équipée d'une boîte de vitesses manuelle. Cette opération demande une bonne synchronisation entre les mouvements de la main droite devant gérer le frein à main puis le levier de vitesses, et des deux jambes devant gérer l’embrayage ainsi que les pédales d’accélérateur et de frein.

La moindre erreur risquant de causer des dégâts au véhicule de l'usager ainsi qu’aux autres véhicules, aux biens publics ou aux biens privés situés plus bas dans la pente, la présence d’un dispositif d’assistance au démarrage en côte permet aux conducteurs les plus maladroits d’éviter quelques frayeurs.

Automobiles stationnees dans une pente en aglomeration

Quels véhicules sont équipés d’une aide au démarrage en côte ?

Les dispositifs d’aide au démarrage en côte se retrouvent généralement d’office dans les véhicules équipés de l’ABS et de l’ESP. S’il n’est pas intégré de série dans le véhicule, cet équipement pourra alors être proposé en option, pour un prix allant généralement de 70 € à 100 € au maximum

Nos villes couvertes par la conduite :