Le triangle de présignalisation

Assurer la sécurité des passagers d’un véhicule fait partie des principales finalités, non seulement des constructeurs automobiles, mais également des organismes législatifs et des établissements faisant passer le permis de conduire aux candidats. C’est pour poursuivre cette vocation de protection des usagers que différents équipements de sécurité ont été rendus obligatoires, et notamment les triangles de signalisation.

Photographie representant un triangle de presignalisation pose devant un vehicule en panne

Qu’est-ce que le triangle de présignalisation rétro-réfléchissant ?

Le triangle de présignalisation, aussi appelé triangle de signalisation de danger, est l’un des équipements devant être compris obligatoirement dans une voiture lors de chaque déplacement.

L’obligation de transporter toujours dans son véhicule un triangle de signalisation est spécifiée au conducteur par le biais de l’article R416-19 du Code de la route, qui indique également que les dispositions relatives au triangle de présignalisation et au gilet de haute visibilité ne s’appliquent pas aux conducteurs de deux roues motorisés, ni aux véhicules d’intérêt général usant d’un gyrophare.

Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Pour pouvoir être considéré comme utilisable, un panneau de signalisation de danger doit être homologué, et doit également inclure un marquage CE ainsi qu’un marquage E 27 R, prouvant qu’il respecte les différentes réglementations Européennes.

Le triangle de présignalisation rétro-réfléchissant fait d’ailleurs partie des différents équipements devant être obligatoirement présents dans les véhicules circulant dans l’Union Européenne, comme le gilet de haute visibilité, ou d’autres accessoires n’étant pas obligatoires en France mais étant demandés dans d'autres pays, comme une trousse de secours ou un extincteur.

Photographie d'un triangle de présignalisation posé sur un gilet jaune.

Utiliser correctement un triangle de signalisation du danger suite à une panne ou un accident

Lorsqu’un véhicule est immobilisé sur la chaussée suite à une panne ou à un accident, son conducteur doit poser le triangle de signalisation à 30 mètres devant le véhicule, en remontant le sens de la circulation.

De par sa couleur rouge et son aspect rétro réfléchissant, il est très largement visible de jour comme de nuit afin d’assurer la sécurité du conducteur comme celle des autres usagers.

Code de la route
10× moins cher !

Les différents modèles de triangles de présignalisation

Il existe différents types de triangles de signalisation du danger disponibles, chacun ayant des fonctionnalités différentes des autres :

  • Le triangle homologué : comprenant le marquage E 27 R, le triangle homologué est le modèle de triangle de présignalisation le plus utilisé en France. Pliable et accompagné de sa boîte de rangement, il est facile à transporter, à ranger et à mettre en place.
  • Le réflecteur portatif : réflecteur léger et pliable, il n’est généralement pas de couleur rouge, et peut être utilisé en soutien du triangle de signalisation du danger, notamment dans les pays dont la législation nécessite d’avoir plus d’un triangle dans le véhicule.
  • Le triangle de signalisation à LED : aussi nommé “triflash”. Ce type de triangle de présignalisation permet une meilleure visibilité du triangle lors d'une utilisation nocturne grâce à son système d’éclairage intégré.

Photographie montant un triangle LED positionné après un triangle de présignalisation.

Sanction

En cas d’absence d’un triangle de présignalisation dans le véhicule, ou si celui-ci n’est pas utilisé lors d’une situation présentant un risque pour le conducteur ou les autres usagers, l’automobiliste peut recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.

Il est cependant important de noter que si la situation met en danger la vie de l’automobiliste, celui-ci n’est pas obligé de poser un triangle de signalisation 30 mètres avant sa voiture. C’est notamment les cas lorsqu’un usager doit s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute.

Nos villes couvertes par la conduite :