Sécurité active et sécurité passive : deux choses différentes

Si, de nos jours, les automobiles sont remplies de différentes technologies visant à garantir la sécurité des usagers, celles-ci appartiennent à deux catégories différentes : la sécurité active et la sécurité passive. Et si ces deux catégories d’équipement de sécurité sont différentes, elles sont surtout complémentaires, et fonctionnent de concert afin de réduire les risques d’accident de la route, ou bien d’essayer réduire les conséquences si l’accident ne peut pas être évité.

Voyant d'activation de l'abs

Éviter un accident de la route

Conduire demande beaucoup d’attention aux conducteurs, car ils y partagent un même espace avec des usagers appartenant à des catégories différentes (cyclistes, piétons, motards, bus, poids lourds, trottinettes, etc). Tous les usagers doivent prendre en compte les spécificités et les difficultés des autres usagers afin d’éviter un accident de la route. Pour cela, il faut savoir comment se comporter à leur niveau en fonction de leurs particularités.

Autocollants et panneaux de signalisation
Ne risquez pas un échec.
Faites le choix Ornikar.

Adopter un bon comportement de conduite face aux autres usagers

Un bon comportement commence donc par le fait de connaître les particularités des autres usagers, comme la zone d’incertitude, les difficultés de manoeuvres liées au gabarit du véhicule, etc. L’usager doit alors adapter sa vitesse afin de réduire le risque d’accident de la route. En effet, avec une vitesse adaptée, le conducteur a le temps de voir la situation, de l’analyser et de décider quoi faire pour éviter un accident de la route.

Il faut aussi savoir s’écarter suffisamment des autres usagers lors de leur croisement pour éviter de les heurter. C’est pour cette raison qu’il faut s’écarter d’au moins 1 m à 1,50 m des usagers vulnérables.

Qu’est-ce que la sécurité active ?

Les véhicules sont de plus en plus équipés pour permettre aux conducteurs d’éviter un accident. Mais attention, ces équipements ne peuvent pas faire des miracles si le comportement des conducteurs est inadapté (vitesse, etc). La sécurité active est donc composée de tous les équipements qui permettent de réduire les risques d’accidents, comme l’anti-blocage de roues (ABS), aide au freinage d’urgence (AFU), le contrôle de la trajectoire (ESP), etc...

Vehicule devant freiner en urgence sous la pluie

Réduire les conséquences d’un accident

Parfois, l’accident devient inévitable à cause de sa soudaineté et/ou du comportement dangereux suivi par certains usagers, qui circulent en ne suivant pas correctement les obligations dictées par le Code de la route. Il faut donc pouvoir anticiper ce risque et faire en sorte d’en réduire au maximum les conséquences.

L’importance de la vitesse lors d’un accident

Lors d’un choc, 10 km/h de moins peut faire une grosse différence. Par exemple, lors d’un choc à 90 km/h, les risques de décès pour les usagers sont plus importants qu’à 80 km/h. Compte tenu de cette donnée, il est facilement pour les usagers de comprendre pourquoi est-ce qu’il leur est conseillé de bien adapter leur vitesse aux situations de conduite, sans que cela ne soit un danger pour les autres. Autre exemple, lors d’un choc entre un piéton et une voiture, le piéton a plus de chances de survivre lorsque la vitesse de l’automobile est moins importante.

On sait à présent que la vitesse joue un rôle majeur dans l’aggravation des conséquences d’un accident. Il faut donc que les conducteurs réduisent leur vitesse, et cela quel que soit le type d’usager rencontré.

Entraînement code de la route
Code de la route
10× moins cher !

Les dispositifs appartenant à la sécurité passive

Le rôle de la sécurité passive est de réduire les conséquences suite à un accident de la route, c’est-à-dire une fois que le conducteur et la sécurité active n’ont pas réussi à éviter l’accident. La sécurité passive se compose donc des ceintures de sécurité, des airbags, de la cellule de survie, etc. Les constructeurs élaborent à chaque génération d’automobiles de nouveaux équipements de sécurité passive de plus en plus performants. Ceci fait d’ailleurs l’objet d’une véritable bataille commerciale entre les différents constructeurs.

Mannequin de crash test entoure d'airbags

Différences entre la sécurité active et passive

En conclusion, les dispositifs de sécurité active et passive sont différents, mais ils sont surtout complémentaires. En effet, le but de ceux deux catégories d’équipements est bien d’assurer au maximum la sécurité des conducteurs, la sécurité active en tentant d’éviter l’accident et la sécurité passive en essayant d’en réduire les conséquences. Quoi qu’il en soit, ces deux aides ne peuvent pas compenser le comportement inadapté des conducteurs. Il ne faut donc pas partir du principe que le véhicule est suréquipé (en sécurité active et passive) pour croire qu’il est possible d’avoir une conduite sportive, voire totalement inadaptée.

Nos villes couvertes par la conduite :